Accueil » Blog » Ecologie au quotidien » Eloge de la lenteur

Eloge de la lenteur

horloge.jpg

Le bricolage et la récupération de meubles – et particulièrement quand on veut le faire de façon écologique – apprennent la patience. La colle à bois sans solvants oblige à des temps de séchage longs… La peinture de lait se pose en deux ou trois couches soigneuses. L’huile de lin sèche en deux jours. La colle de farine, si elle est très résistante, n’est pas instantanée ; on doit respecter les temps d’évaporation inhérents à toutes les colles naturelles. La peinture à la pomme de terre n’est pas monocouche.

C’est l’instantanéité que nous apporte les produits prêts à l’emploi, bourrés d’additifs et de solvants : la peinture sèche en deux heures, la colle en 15 minutes, l’huile de lin pénètre anormalement vite. Mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

A l’heure où l’on s’inquiète du nombre de maladies respiratoires chez les enfants. N’est-ce pas quand bébé arrive que l’on repeint la chambre, pose un parquet neuf, souvent vitrifié et qui diffuse de sournois solvants… Même si le temps manque, prenons le temps de soigner la maison et ce qu’on y introduit.

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
avril 2007 [Ecologie au quotidien]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bienvenue sur mon site Esprit Cabane, Si vous avez trouvé ce que vous êtes venu chercher, voici quelques façons de me remercier !
Cordialement, Nathalie Boisseau


Collaborations - Livres - Ateliers

Pochains ateliers Peindre au naturel
- Samedi 16 septembre 2017
Pont-L'Abbé (29120)
- Samedi 23 septembre 2017
Quimper (29000)
>>> Plus d'infos >>>