Accueil » Blog » Récup & Recyclage » Electricité : retour vers le futur

Electricité : retour vers le futur

retour vers le futur carburant voiture
Dans Retour vers le futur, La DeLorean du doc carbure à l’électricité produite à partir de déchets alimentaires, récupérés dans les poubelles. Or, la société Nantaise S3d, spécialisée dans la valorisation énergétique des déchets organiques, a développé une unité de production de biocarburant dans une usine d’andouilles. Faire de l’électricité avec des andouilles ? Oui, Madame. C’est vrai et c’est très sérieux. Les graisses résiduelles, de déchets deviennent ressources, et alimentent un groupe électrogène standard de 30KW. Le procédé, reproductible, pourrait être étendu à toutes les graisses animales, et donc à toutes unités de transformation agro-alimentaires.

Une autre piste pour produire de l’électricité à partir de déchets ? Le très sérieux Institut des Matériaux de Nantes Jean Rouxel développe une solution pour produire de l’électricité avec une nouvelle pile à combustible qui utilise le bois. Le projet ValorPAC aboutira à la présentation d’un premier système de production d’électricité incorporant un gazogène et un prototype de pile à combustible en 2015. « On peut ainsi imaginer à l’avenir utiliser tous les déchets naturels contenant de l’hydrogène comme le carton, le papier… pour fabriquer de l’électricité. » explique Olivier Joubert. « Les déchets alimentaires pourraient également être utilisés. » Il se dit même que certaines piles à combustible pourraient même un jour fonctionner à partir de micro-organismes tels que les micro-algues.

Plus d’infos : sol3d.com, ecologie-pratique.org

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
avril 2013 [Récup & Recyclage]


2 thoughts on “Electricité : retour vers le futur

  • août 2013 at 7 h 51 min
    Permalink

    Personnellement, cet article m’intéresse beaucoup… « Il se dit même que certaines piles à combustible pourraient même un jour fonctionner à partir de micro-organismes tels que les micro-algues », un sujet captivant. Aujourd’hui, cette solution serait tout simplement avantageuse pour tout un chacun, tant dans le domaine économique qu’écologique…

    Reply
  • mai 2013 at 14 h 36 min
    Permalink

    moi, ça me dérange cet article. arrêter le tout nucléaire est une très bonne chose mais l’élevage de bétail et la déforestation prouvent qu’il est grand tant de calmer les productions massives. je crois qu’il faut surtout apprendre à diminuer grandement nos consommations d’énergie. de plus, l’animal est de nouveau présenté comme un matériau à utiliser pour nos besoins personnels et non comme un être vivant à part entière.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *