Accueil » Blog » Récup & Recyclage » Petit peuple des Puces

Petit peuple des Puces

Les biffins vendent des objets trouvés dans les poubelles ou sur les trottoirs. Si les générations précédentes de biffins ont, avec les chiffonniers, créés les marchés aux Puces, il n’en reste aujourd’hui qu’une cinquantaine aujourd’hui qui survivent à la porte de Montmartre… Harcelés par la police – désorganisés, peu au fait de leurs droits, ils n’ont jamais pris le temps de régulariser leurs situation – ils veulent aujourd’hui récupérer un statut. C’est pourquoi ils font parler d’eux… La presse s’intéresse à cette petite révolution de la Porte Montmartre.

stand puces

Et on découvre des vies de misères, des gens qui veulent simplement améliorer l’ordinaire en vendant trois bricoles. Les commerçants installés, défendant leurs propres intérêts, sont souvent réticents devant une éventuelle régularisation des biffins. Les autorités parlent de difficulté à distinguer marchandise volée de marchandise trouvée… Certes, mais ce que vendent les biffins a peu de valeur. Où auraient-ils pu voler cette gamelle cabossée, ces quelques fripes, ces trois bricoles souvent récupérées dans la benne des Puces ?

Ils font du recyclage de recyclages. Dans la hiérarchie de la brocante, si les antiquaires trônent au firmament, les biffins sont à fond de cale. Comment les aider ? On peut signer les pétitions qui circulent partout dans Paris, donner des objets directement aux biffins (ou via les comités de soutien), continuer à acheter des petites choses à ces commerçant pas comme les autres… Il faut savoir que les Puces sont le seul marché au monde protégé, au même titre qu’un monument historique, pour leur ambiance particulière et leur charme. Et ce sont eux, les biffins, qui l’ont créée cette ambiance, et qui la maintienne. Ne pas oublier.

Plus d’info :
L’émission de Daniel Mermet sur France Inter « Là-bas si j’y suis » en a parlé : la-bas.org

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
mars 2008 [Récup & Recyclage]

5 thoughts on “Petit peuple des Puces

  • juin 2008 at 18 h 08 min
    Permalink

    Faire les Poubelles

    C’est vrai que ça doit devenir dur pour eux. Pour avoir moi-même pratiqué « les poubelles » du dimanche soir, surtout les dimanches pluvieux (les gens restent à la maison, rangent, jettent …)! je le pratiquais presque par « plaisir ». Aujourd’hui qu’il n’y a presque plus de « déchets » devant les immeubles (déchetterie, tri sélectif etc …) il ne faut pas oublier ces « petites » gens qui essayent de « faire leur beurre » avec dignité. Mais ils sembleraient qu’on préfère les voir « faire la manche » et dormir dehors que de leur faire une petite place pour qu’ils puissent survivre. Ne les oublions pas !

    Reply
  • juin 2008 at 18 h 07 min
    Permalink

    Je ne connaissais ps ce pb, merci de me le faire découvrir.

    Reply
  • juin 2008 at 18 h 06 min
    Permalink

    ok puces
    je soutiens à fond tous ceux et celles qui font de la récup! vive les puces et bon courage!

    Reply
  • juin 2008 at 18 h 06 min
    Permalink

    J’ai écouté l’émission Là-bas si j’y suis… sur ce sujet ! Sur la même longueur d’onde que toi !

    Reply
  • juin 2008 at 18 h 05 min
    Permalink

    j’adore les Puces et je suis d’accord avec ce combat plutot realiste sans eux pas d’ambiance et de Puces

    Reply

Répondre à ninie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bienvenue sur mon site Esprit Cabane, Si vous avez trouvé ce que vous êtes venu chercher, voici quelques façons de me remercier !
Cordialement, Nathalie Boisseau


Collaborations - Livres - Ateliers

Pochain atelier Peindre au naturel
- Samedi 2 décembre 2017 (14-16h)
Guilvinec (29730) au Malamok
>>> Plus d'infos >>>