Esprit Cabane

Mastic vitrier

Recette connue des artisans vitriers et des professionnels du vitrail, cette recette traditionnelle de mastic à vitres est on ne peut plus simple : mélanger du blanc de Meudon* et de l’huile de lin. Les proportions de base peuvent être : 4 volumes de poudre pour 1 volume d’huile. Le mélange prend une consistance de chewing-gum, un peu collant. Rectifier au jugé avec du blanc de Meudon
pour obtenir une pâte moins collante, un peu épaisse. Appliquer au couteau, puis lisser au doigt.

Gratter l’ancien mastic, poser le nouveau – avant peinture si on envisage de repeindre le bois comme dans l’exemple.
Si on préfère un mastic blanc, on utilisera une huile de lin clarifiée (rendue transparente). Sinon le mélange aura une couleur blonde, caractéristique de l’huile de lin. A l’inverse, si on veut pigmenter le mastic, on peut ajouter du noir de fumée, un colorant naturel. On aura ainsi toute la gamme des gris jusqu’au noir.

Laisser sécher une à trois semaines avant de repeindre. Pour accélérer le séchage, on peut toutefois ajouter un siccatif mais ces produits sont souvent assez toxiques.

* Blanc de Meudon ou Blanc d’Espagne, c’est de la craie naturelle broyée finement, se trouve en magasins de bricolage, au rayon ciments en paquet de 1,5 ou 5 kg. S’utilise également pour nettoyer le marbre et l’argenterie. Prix indicatif = 2 euros/kg.
Pour découvrir les techniques du vitrail : infovitrail.com