Bar desserte

bar bois et osier
Ce bar, simple à fabriquer et à assembler, nécessite peu de découpes et un mimimum de matériel. Ses dimensions hors tout sont 110 x 110 x 45 cm. Le choix du pin brut est économique et esthétique. Les tiroirs en vannerie renforcent l’aspect naturel. La finition choisie est le wengé mais une multitude de finitions écologiques conviendront au style massif et élégant de ce bar.

Fabrication des montants (40 cm de prof.) : Dans 4 planches de 27 mm x 200 mm x 2 m, débiter des morceaux de 107 cm. Assembler ces morceaux 2 par 2. Pour cela, utiliser des tasseaux (28 cm de long). Placer des repères à 42 cm et 80 cm du haut des montants. Centrer les tasseaux dans la largeur disponible
et visser solidement.
Reporter au crayon le profil arrondi (fourni ci-dessous) et faire la découpe sur chacun des montants. Poncer.

– 5 planches pin brut
27 mm x 200 mm x 2 m
– 2 planches pin brut
27 mm x 150 mm x 2 m
– 3 planches pin brut
15 mm x 150 mm x 2 m
– des tourillons (chevilles) de bois
– de la colle à bois
– vis (type agglo) 45 mm et 25 mm
– 1,20 m de tasseaux (4 x 28 cm, section 20 ou 25 mm)
– 8 équerres de renfort
– scie sauteuse et ponceuse
– perceuse visseuse

Fabrication des étagères (35 cm de prof.) : Les étagères sont fabriquées à partir de 2 « chutes » des planches 27 mm x 200 mm x 2 m (montants). Mesurer ces chutes car les planches de 2 mètres peuvent parfois mesurer 201 cm. Selon le fournisseur de bois, il est possible que les étagères mesurent 93 ou 94 cm. Débiter alors 2 morceaux correspondants dans 1 planche de 27 mm x 150 mm x 2 m. Placer les morceaux par paires (1 de 200 mm et 1 de 150 mm) sur les tasseaux des montants et fixer de l’extérieur avec des vis d’au moins 45 mm. Poncer.

visLes têtes de vis seront apparentes sur les montants, c’est un parti pris. Pour une finition plus discrète, il est possible de placer des caches ou des obturateurs ou encore de choisir des vis aux alliages laitonnés ou foncés.

Fabrication de l’habillage : Dans 3 planches de 115 mm x 150 mm x 2 m, débiter 6 morceaux à la bonne largeur. Poncer puis placer chaque planche d’habillage entre les montants (s’aider d’un maillet si nécessaire). Prévoir un renfoncement esthétique d’environ 1,5 cm. Visser grâce des vis d’au moins 45 mm.

Fabrication de la niche pour les tiroirs : Mesurer les tiroirs. Ajouter 1 cm en largeur et 5 mm en hauteur pour créer les niches et le petit plateau. Ces éléments sont chevillés et collés.

Fabrication du plateau (35 cm de prof.) : Débiter dans 1 planche de 27 mm x 200 mm x 2 m et dans 1 planche de 27 mm x 150 mm x 2 m, 2 morceaux de 110 cm. Cheviller et coller ensemble les 2 parties. Pratiquer une découpe en reportant 2 fois le profil à 10 cm des bords (caler le bord sur le repère). Cet arrondi permet de libérer le plan de travail tout en adoucissant les lignes. Le plateau est fixé au meuble par 4 équerres.

Consolidation du bar : Renforcer la structure en fixant 4 équerres de renfort aux points stratégiques, sous chaque étagère. Utiliser des vis de 20 à 25 mm.

teinte wengé

Finition wengé :
Mélanger 4 à 5 CS de pigment « Noir de vigne » (ou bien réduire en poudre fine du charbon de bois) dans 1 litre de brou de noix. Ajouter 2 CS d’essence de térébenthine. Appliquer en 2 couches sur le bois poncé et dépoussiéré.
Faire un test avant d’appliquer la finition
Protéger les plateaux avec un vernis écolabellisé satiné. Passer une cire incolore et faire reluire avec un tampon de laine. Entretenir avec une cire ou une huile pour meuble massif.

plateau bar



Cliquer sur la vignette pour agrandir le plan et l’imprimer,
une nouvelle fenêtre s’ouvrira


plan bureau
plan bureau

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
avril 2009 [Fabriquer ses meubles]


6 thoughts on “Bar desserte

  • février 2010 at 21 h 37 min
    Permalink

    comme pour les étagères, de l’extérieur à travers les montants : voir « Fabrication de l’habillage ».

    Reply
  • février 2010 at 13 h 38 min
    Permalink

    J’ai un petit soucis pour la façade, je ne vois pas comment la fixer au montant?

    Reply
  • novembre 2009 at 15 h 49 min
    Permalink

    petite astuce pour cacher les vis :
    1- avec un embout de perceuse adapté, creuser le trou pour la tete de vis un peu + profond que nécessaire.
    2- tracer dans les chutes de bois un cercle à l’aide de la tete de vis et sciez puis poncez le petit cercle de bois.
    3- incrustez la piece de bois dans le trou, en mattant une planche de bois entre le marteau et le trou de la vis pour éviter d’abimer le bois.

    C’est un peu fastidieux mais ça a le mérite de ne rien couter.

    Reply
  • août 2009 at 15 h 23 min
    Permalink

    meubles sympa comme tout

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *