Tête de lit

tête lit linLes têtes de lit sont à la mode en ce moment mais leur prix ne sont pas toujours abordables.
Voilà deux modèles simples, qui serviront de base à toutes les envies : peinture ou tissu douillet…
Les dimensions pratiquées :
largeur : 140 ou 160, en fonction du lit. Mais on peut très bien, avec un lit de 140, avoir une tête de lit plus large, par exemple 150, 160. En hauteur, d’après les modèles vendus : 100, 110, 120…

Une fois la largeur et la hauteur arrêtées, acheter poteau de bois, tasseau et planches de chantier ou lames de parquet épaisses, plaque d’aggloméré aux dimensions voulues. Prévoir des vis bois et de la colle à bois, des tasseaux, une scie, une ponceuse et une finition au choix.
plan tête litModèle rustique bois
Scier les planches à la largeur choisie. Scier le poteau (section de 6 à 10 cm, au choix) :
voilà les montants de la tête de lit. Couper un tasseau de faible section (2 à 3 cm).
Mettre les planches à plat, les unes à côté des autres, mettre de la colle sur les épaisseurs.
Assembler définitivement les planches en vissant un tasseau à leurs extrémités. Compter deux vis par planche.
La surface de travail deviendra le dos de la tête de lit. On aura pris soin de pratiquer trois avant-trous dans chaque tasseau, perpendiculaires aux vis, ceci pour faciliter la fixation des montants de la tête de lit. On finit en fixant les tasseaux aux montants du lit en les vissant solidement. Une fois la colle sèche, on ponce bien les surfaces et on casse les arrêtes et on choisit la finition de ses rêves : cire, peinture…

tête de lit
Modèle molletonné
Fixer la plaque d’aggloméré aux montants (poteau section de 6 à 10 cm, au choix) par des vis. On prend soin de fraiser l’espace où seront logées les têtes des vis, dans un souci de confort. On fixe le molletonné en l’agrafant au panneau d’aggloméré. On fixe les tablettes sur les côtés et le dessus de la tête de lit par de petits tasseaux et de petits clous. On recouvre l’ensemble de tissu, en l’agrafant soigneusement. Un tissu en lin fera très moderne mais on peut imaginer de la soie sauvage, de l’intissé ou de la rabanne…. Ce modèle est intéressant parce que sa tablette permet d’y déposer cadres, livres, etc.

Pour faciliter l’appui de la tête de lit, on peut, avec un ciseau à bois, biseauter les pieds des montants.
Déterminer la hauteur du biseau en fonction de la hauteur de la plinthe de la chambre. La stabilité est assurée
par le poids de l’ensemble.


Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
janvier 2007 [Fabriquer ses meubles]

2 commentaires
  1. # ervalena le 29 01 2008 à 13 h 51 Reply

    bonjour
    Moi aussi j’ai fait une tête de lit: je voulais des lambris mais comme les spots étaient déjà posés, j’ai collé les lambris carrément au mur et non sur des tasseaux comme on fait habituellement, et bordé le tour avec une frise de galets… Il fallait pas mal de ciment-colle pour les joints!

  2. # Melline le 13 08 2007 à 19 h 15 Reply

    Bonnes idées ! Ce site est une mine !
    Mell

Laisser un commentaire