Esprit Cabane

Décapants bois écologiques

Les alternatives aux décapants toxiques existent. On choisira l’une ou l’autre méthode, en fonction de la difficulté et de l’ampleur du décapage à effectuer.

Recette gel décapant maison
Pour décrasser un meuble ou décaper du bois, voilà une recette simple et bon marché : dissoudre 200 g de cristaux de soude * dans un peu d’eau froide. Délayer 150 g de farine dans un peu d’eau chaude, ajouter petit à petit de l’eau chaude jusqu’à obtenir un gel épais. Ajouter les cristaux de soude dissous. Bien mélanger. Passer ce gel sur l’ensemble du meuble. Appliquer au pinceau dans les moulures, à l’éponge sur les surfaces. Laisser agir 30 minutes puis rincer à grande eau en frottant avec une brosse de chiendent. Attention à l’essence du bois à décaper car les bois tanniques noircissent (chêne, noyer) au contact des cristaux de soude.

Le décapage thermique
Le décapeur thermique est d’une bonne utilité pour décaper plusieurs couches de peintures anciennes. Sous l’effet de la chaleur, la peinture gonfle et cloque, on peut la gratter avec un couteau de peintre. Ne pas approcher trop la flamme du support au risque de laisser des traces de brûlure sur le bois. Si cette methode n’a pas d’impact sur l’environnement, il faut penser à se protéger des vapeurs et travailler si possible à l’extérieur. Le bois mis à nu pourra de nouveau respirer. Laver à grande eau et laisser sécher.
Terminer la préparation du bois par un simple ponçage.

Le ponçage
Le ponçage est une méthode les plus naturelles et les plus respectueuses pour le bois. Très efficace pour supprimer les vernis ou les peintures en couche fine, le ponçage met en valeur le bois et l’embellit. On peut mettre le bois à nu même sur des plaquages. Les ponceuses vibrantes qui se rechargent avec des « tiers de feuilles » sont encore les plus pratiques et les plus économiques.

Le sablage
Méthode employée dans l’industrie par les entreprises spécialisées dans les traitements de surface, le sablage devient une alternative intéressante pour le bricoleur soucieux d’écologie. Réservé pour les gros travaux, par exemple la rénovation des poutres et charpentes, le sablage intéresse de plus en plus les rénovateurs de meubles. Le décapage au sable n’est pas très difficile à mettre en oeuvre. Le coût de la location d’une sableuse peut dissuader le choix de ce type de décapage pour les petits travaux.

* cristaux de soude : ou carbonate de sodium c’est un produit non toxique mais néanmoins corrosif. Il a de multiples usages : nettoyant, dégraissant, et même déboucheur pour canalisations dans de fortes concentrations. On le trouve en paquet de 1 kg dans les magasins de bricolage.