Esprit Cabane

Mobile coquillages

Les coquillages suspendus s’entrechoquent musicalement au moindre souffle d’air, créant des sons apaisants et doux. Le mobile met en valeur les nuances subtiles et nacrés des souvenirs de vacances.

Ramasser des coquillages aux formes variées sur différentes plages, les laver avec une brosse. Préparer un cercle en entortillant souplement un fil de fer sur lui-même. Le recouvrir de fil à crocheter en repassant l’aiguillée dans chaque boucle – comme on ferait pour monter des mailles.
Nouer trois fils sur le cercle. En haut, les relier en formant une boucle qui servira à accrocher le mobile. Nouer cinq autres morceaux de coton et les laisser pendre sur environ 30 cm.
Pour percer les coquillages sans les briser : les caler dans un torchon replié. Avec une grosse aiguille très pointue, entamer la nacre en calant bien la pointe et en frappant d’un coup léger avec un petit marteau. En passant le doigt, on sent l’entame. Se munir d’une vis acérée (type vis à aggloméré), la planter à nouveau dans le trou. Tourner légèrement la vis. Le trou va s’agrandir sans fendre le coquillage. Se faire la main sur des coquillages abimés.

Une fois tous les coquillages percés (une vingtaine suffira), répartir harmonieusement sur les 5 fils. Intercaler avec des perles translucides, des perles de bois…