Esprit Cabane

DIY Enfants : Impression végétale

Tous les végétaux contiennent naturellement des tanins. En exprimant le jus de tanin contenu dans les feuilles, on peut les reproduire sur du tissu. Grâce à cette activité, les enfants (et même les plus grands !) découvrent une façon ludique d’utiliser des feuilles fraîches et comment les imprimer naturellement sur du tissu.

Matériel
Des feuilles fraîches,
Du tissu (coton, voile de coton),
Du sulfate de fer (en poudre ou liquide),
Du papier absorbant,
Une planche et un marteau

1. Cueillir des feuilles avec les enfants. Choisir des feuilles fines et non vernissées. Cela peut être des feuilles d’arbre (érable, châtaignier, chêne, marronnier, aubépine) mais aussi des herbes de talus (ortie, renoncule, fougère, camomille sauvage).
2. Placer le végétal sur un carré de tissu. Couvrir avec du papier absorbant et écraser méthodiquement en tapant avec un marteau. Aider l’enfant au besoin.
3. Quand toute la feuille est écrasée, soulever le papier absorbant et ôter la pellicule végétale. Le motif est imprimé sur le tissu.
4. Le sulfate de fer (en jardineries) servira à fixer les motifs. Préparer le bain de sulfate de fer, selon ce que vous avez trouvé :
– 1 cuillère à soupe de poudre diluée dans 1 litre d’eau,
– 1 gobelet de liquide dilué dans 1 litre d’eau
Le motif se révèle et devient vert, bleuté, gris ou noir.

** Attention le sulfate de fer tache, protégez vêtements et surfaces ! **

5. Laver les carrés de tissu en machine à 60°. On peut les teindre, les laisser bruts, en faire des tableaux, des coussins, des serviettes, de petits sacs…

Du sulfate de fer ?
On en trouve en jardineries, sous forme de poudre ou de liquide. Il sert à entretenir les pelouses et à rendre plus bleues les fleurs d’hortensia. On l’utilise également dans la recette de la peinture suédoise, qui sert à embellir et protéger les bois extérieurs.


Pour aller plus loin

Quelques (très) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)