Accueil » Loisirs créatifs » Couture créative » Courtepointe en patchwork

Courtepointe en patchwork

patchwork_courtepointeVoilà une courtepointe en coton, à réaliser dans un simple patchwork de carrés unis et de carrés à motifs. Une couverture dans un esprit campagne fleurie, à emporter partout, qui servira de tapis de jeu, de yoga, de plaid pour les pique-niques ou de dessus de lit.

On peut recycler toutes sortes de tissus ou de vêtements pour cette réalisation ; néanmoins une cohérence au niveau des matières est préférable. Pour le modèle présenté, les tissus sont tous à base de coton : lin, draps anciens, toiles de pantalon, chemises… On pourra ainsi laver la courtepointe sans problème.

Rassembler les tissus et les vêtements choisis pour faire le patchwork. Imprimer la grille vierge et la remplir en fonction des tissus. Sur le modèle, les tissus unis (chiffres) et les tissus à motifs (lettres) ont été placés en alternance. Le patchwork mesure 137 x 175 cm, une taille idéale pour un plaid ou pour couvrir un lit de deux personnes. Il est composé de 11 carrés de 12,5 cm dans la largeur et de 14 carrés de 12,5 cm dans la hauteur. En guise de gabarit, on peut utiliser une pochette cartonnée de cd (cd publicitaire, par exemple).

Une fois le gabarit reporté sur l’envers des tissus, découper chaque patch en laissant une marge pour la couture d’environ 8 mm. Faire des piles et se reporter à la grille pour composer ensuite des assortiments de tissus. Piquer chaque bande. Coudre ensemble les bandes, toujours en s’aidant de la grille.

A cette étape, pour harmoniser les différents tissus utilisés, on peut teindre la courtepointe. Le modèle a été tient en cerise. Il existe des teintures textiles bio qui donnent de très bons résultat.

L’étape suivante va consister à insérer une couche de molleton entre une cotonnade unie et le patchwork. Pour cela, travailler au sol, dans un endroit dégagé. Pour fixer les trois épaisseurs, faire un bâti en X, en partant du centre et en cousant vers l’extérieur. Cela évitera les plis. A noter que le molleton et la doublure doivent être plus grands que le patchwork (environ 3 cm).

Le quiltage proprement dit peut se réaliser à la main ou à la machine, en aplatissant bien les épaisseurs. Commencer par les milieux, en suivant les coutures. C’est cette opération qui fait tout le charme naïf des quilts. Le molleton n’a pas besoin d’être très épais, 1,5 à 2 cm suffisent très bien. Pour finir, retailler toutes les épaisseurs et coudre un biais solide en finition.

Cliquer sur la vignette pour l’agrandir et l’imprimer,
une nouvelle fenêtre s’ouvrira


grille patchwork vignette

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
février 2007 [Couture créative]

11 thoughts on “Courtepointe en patchwork

  • janvier 2017 at 22 h 30 min
    Permalink

    Bonjour et bonne année 2017 à vous.
    Ma fille m’a demandé une courtepointe .
    J’ai acheté les tissu en coton ,il faut combien de temps elle me donne une année pour la faire à la main car je ne vois pas comment faire entrer la moitié de la courtepoite dans le bras de la machine.
    Pouvez vous me dire combien de temps? Pour une débutante.

    Reply
    • janvier 2017 at 10 h 10 min
      Permalink

      Bonjour Reine,
      Vous pouvez faire l’assemblage du patchwork à la machine à coudre, puisqu’il s’agit simplement d’assembler des morceaux de tissu ensemble. Aux Etats-Unis les femmes commençaient leur première courtepointe à la main dès toutes petites.
      Effectivement le quiltage ou matelassage ne pourra peut-être pas se faire entièrement à la machine si la courtepointe est grande (utilser un pied spécial broderie libre). Pour matelasser à la main, il faudra utiliser un Cercle à quilter, un dé et une aiguille spéciale et travailler bout par bout mais c’est une occupation très agréable et délassante. Cette vidéo explique comment faire : Le matelassage ou le quilting : La technique
      Bonne couture,
      Nathalie.

      Reply
  • octobre 2013 at 16 h 01 min
    Permalink

    bonjour je viens de découvrir votre courtepointe je l’as trouve magnifique toute mes félicitations
    j’aimerais me mettre au patchwork mais pour débuter un coussin mais peur de débuter ah si vous pourriez me booster un peu !

    Reply
  • mai 2012 at 22 h 24 min
    Permalink

    Coucou !
    J’ai une petite question sur le molletonnage ( quilt ) :
    Si j’ai bien compris il me faut refaire à la machine ( ou à la main ) les points entre les carrés, mais cette fois pas à l’envers, mais sur les lignes entre eux que je vois depuis l’endroit ? Donc coudre à travers le molleton, mais du coup on verra les coutures sur le drap de dessous……. Ou aurais-je mal compris?

    Reply
  • mai 2012 at 0 h 11 min
    Permalink

    Super vos explications! Merci! J’aimerais savoir s’il existe un logiciel pour choisir comment placer ses carrés…ce serait génial!

    Reply
  • avril 2010 at 13 h 17 min
    Permalink

    je viens de découvrir ce modele, cadeau à faire pour un petit garçon, je me lance

    Reply
  • janvier 2010 at 14 h 55 min
    Permalink

    Bonjour Chantal,

    Oui, les 8 mm sont en plus des 12,5 x 12,5 cm. Si on veut être précis : on découpe des carrés de 14,1 cm à l’intérieur desquels sont dessinés des carrés de 12,5 cm.

    Ce qu’il faut c’est laisser autour des carrés de 12,5 cm une marge suffisante pour le passage du pied de biche de la machine à coudre.

    Selon l’expérience des couturières, les marges sont plus ou moins grandes : 6, 8 mm ou 1 cm…

    Courage, ce plaid une fois réalisé est très beau 😉 Bonne couture.

    Reply
  • janvier 2010 at 14 h 06 min
    Permalink

    Bonjour nathalie
    je ne comprends pas si je dois laissr les 8 mm de marge en plus des mesures citées ou bien dans la mesure citée (je débute!) merçi beaucoup

    Reply
  • janvier 2008 at 15 h 53 min
    Permalink

    Bonjour Emilie et merci 😉
    Oui pour « quilter » le plaid il faut faire une seconde couture à la machine ou à la main (au choix).

    Cette seconde couture se fait sur toutes les épaisseurs (drap de dessous + molleton + patchwork).
    Le plus facile est de suivre, pour cette seconde couture, les coutures carrés du patchwork.

    Pour cela, et c’est peut-être cela qui vous semble obscur – c’est normal quand on débute – il faut d’abord « ouvrir » les coutures du patchwork au fer à repasser pour qu’elles soient bien plates.

    Une fois le patchwork bien repassé, on pose le patchwork sur le molleton, lui-même posé sur un drap de coton. On faufile à grands points pour ne pas avoir de plis et ensuite on « quilte ». A la main ou à la machine.

    Et voilà 😉
    Bon patchwork,
    esprit cabane.

    Reply
  • janvier 2008 at 15 h 10 min
    Permalink

    Bonjour,
    J’adore votre site et je trouve cette courtepointe très jolie. Je débute en couture et l’étape de quilting est pour moi très floue… Il faut recoudre chaque carré sur les 3 épaisseurs, c’est bien ça ?
    Merci d’avance pour la réponse

    Reply
  • février 2007 at 1 h 12 min
    Permalink

    Je trouve cette courtepointe très très chouette !! moi qui démarre dans le Patch (le Crazy), je me demande si je pourrais me lancer dans une telle réalisation ??!! Merci de m’avoir mise dans tes liens. A bientôt.

    Reply

Répondre à Reygnier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bienvenue sur mon site Esprit Cabane, Si vous avez trouvé ce que vous êtes venu chercher, voici quelques façons de me remercier !
Cordialement, Nathalie Boisseau


Collaborations - Livres - Ateliers

Pochain atelier Peindre au naturel
- Samedi 2 décembre 2017 (14-16h)
Guilvinec (29730) au Malamok
>>> Plus d'infos >>>