Esprit Cabane

Bracelet brésilien

Il revient à la mode, donnant un petit air ensoleillé aux tenues les plus sages. Ce bracelet d’amitié est réalisé avec 6 fils de couleurs différentes et avec un seul point. Ce qui permet à tous de se lancer, même les débutants.

– Echevettes Coton retors mat pour tapisserie DMC :
– Taupe (n° 2611),
– Jaune pâle (n° 2446),
– Gris (n° 2318),
– Rose layette (n° 2776),
– Lilas (n° 2121),
– Pêche (n° 2352),
– Paire de ciseaux,
– Epingle à nourrice.

Couper un brin de coton de 90 cm de long dans chaque couleur. Les assembler par un noeud, en laissant environ 10 cm. Passer l’épingle à nourrice dans le noeud. Epingler l’ensemble sur un coussin.
Les bracelets brésiliens sont composés de nœuds. Il y en a deux : le nœud avant ou le nœud arrière. Dans ce modèle simple, accessible à tous, on utilisera uniquement le noeud avant, constitué de 2 boucles.
Une fois assemblé les 6 fils de couleurs différentes, nouer le premier fil sur tous les autres successivement (voir schéma), puis recommencer avec le fil suivant. Les couleurs s’alternent, formant des bandes en biais.

Une fois que le tissage fait environ 10 cm de long, nouer tous les fils ensemble, comme au début. Couper les franges à 10 cm environ du noeud.

Pour aller plus loin :

Bracelets brésiliens – Florence Beloot – Editions Fleurus – 64 pages – mars 2011 – 9 € 50.

Fixer le bracelet autour du poignet en nouant à nouveau les 2 côté. Laisser les fils de couleurs libres sur quelques centimètres, c’est ce qui fait tout le charme de ce bracelet. La légende prétend que le voeu fait au moment où l’on met le bracelet, se réalise quand le bracelet tombe.