Esprit Cabane

Porcelaine froide

La porcelaine froide ou « porcelana fria » est une technique de modelage venue d’Amérique latine. Elle sert principalement à réaliser de petites figurines décoratives mais on peut en faire des perles, des bijoux, des embouts de crayons… Composée de colle blanche et de farine de maïs, cette pâte n’a pas besoin de cuisson. En séchant, elle devient dure, veloutée, légèrement translucide, comme de la vraie porcelaine. Réalisée avec des produits peu onéreux et naturels, la porcelaine froide est économique et écologique. On peut la teinter ou la peindre.
Mélanger dans un saladier (ou dans une casserole en Téflon) 3 tasses de Cléocolle* et 3 tasses de Maïzena**. Ajouter 1 CS de vinaigre d’alcool blanc, 1 CS de glycérine***, 2 CS d’huile de colza. Mélanger soigneusement avec une cuillère en bois. Cuire au micro-ondes ou dans une casserole.

Cuisson au micro-ondes : Placer le saladier au micro-ondes pendant 2 à 3 minutes au maximum de la puissance (pour un micro-ondes de 800W). Adaptez le temps en fonction du micro-ondes. Arrêtez toutes les 30 secondes pour mélanger. Pour les dernières 30 secondes, faire des arrêts toutes les 10 secondes pour surveiller la pâte. Dès que la pâte devient épaisse et grumeleuse (comme de la ricotta), arrêtez la cuisson.

Cuisson dans une casserole : Placer la casserole sur un feu doux pendant environ 15 minutes. Remuez avec une cuillère en bois. Dès que la pâte épaissit et devient grumeleuse (comme de la ricotta), se décolle des bords, retirer du feu.

La cuisson est la seule opération délicate de cette recette. Il faut cuire la pâte pour qu’elle épaississe
mais pas trop sinon la pâte devient trop dure, inutilisable.

Tartinez le plan de travail et les mains avec de la crème pour les mains et pétrir la pâte jusqu’à qu’elle soit froide. Attention ça peut être chaud. La pâte est collante et pleine de grumeaux au début mais en la pétrissant,
elle devient homogène et souple. Faire une grosse boule et la placer dans un récipient hermétique. Laisser la pâte de côté pendant 24 heures avant de l’utiliser.

La souris verte a été réalisée avec une boule légèrement allongée en forme de poire. Deux petites boules façonnées ont servies à faire les oreilles. Des perles enfilées sur des épingles font des yeux et un fil de coton décoré de perles fait une queue. Laisser la figurine sécher à l’air libre, à l’abri des courants d’airs et des écarts de température. Le temps de séchage est en fonction de la taille.

Le sautoir a été créé avec des serpentins enroulés sur eux-mêmes, peints à l’acrylique et dorés avec de la cire sur les deux faces. Enfoncer deux clous boucles dans chaque serpentin. Ouvrir les boucles et relier avec trois maillons de chaînette. Terminer le collier en posant le reste de la chaînette.

Pour aller plus loin :


* Cléocolle : cette colle de la marque Cléopâtre est sans solvant et sans acide, elle est parfaite pour réaliser la porcelaine froide, elle ne fendille pas au séchage. Dans les magasins de loisirs créatifs.
** Maïzena : pour cette pâte à modeler qui durcit à l’air, il faut de la farine de maïs.
*** Glycérine : en pharmacies.

Les blogs des pionnières de la porcelaine froide : Natasel, Mirose, Abricotine. En version originale (espagnole) : La recette d’Andrea.