Esprit Cabane

Fabriquer un four solaire et cuisiner avec !

Fabrication du cuiseur solaire à panneaux

Carton double cannelure (92 x 90 cm),
Aluminium adhésif solaire (ou rouleau d’alu épais avec colle),
Crayon à papier,
Régle 60 cm,
Cutter


Imprimer le plan de four solaire ci-dessus (Cliquez sur la vignette pour l’ouvrir en grand). Découper un rectangle de 92 x 90 cm dans un carton.
Reporter au crayon de papier toutes les côtes indiquées sur le plan.
Découper au cutter les parties avec les languettes – elles serviront de fixations – puis marquer chaque pli avec la règle métallique et un plioir.
Appliquer l’aluminium adhésif ou des feuilles d’alu épais en les encollant avec une colle en aérosol. Marquer à nouveau les plis.
Insérer les languettes dans les fentes pour mettre en forme le four solaire.


Cuisiner avec un four solaire

Avec un petit cuiseur fabriqué maison comme celui-là, on atteint, les jours de beau temps, une température de cuisson de 80 à 120°, suffisante pour une cuisson lente et douce – les aliments commençant à cuire à partir de 82 °.
Les durées de cuisson seront en moyenne 4 à 6 fois supérieures que pour une source d’énergie plus conventionnelle, mais les nutriments seront préservés, les aliments ne brûleront pas et la cuisson ne nécessitera pas de surveillance particulière.
On peut cuire à peu près tout dans un four solaire (légumes, riz, oeufs, gâteaux, fruits, viande et poisson…) mis à part du pain.
Le plus efficace moment de la journée sera le zénith (attention à bien se mettre à l’heure solaire). Il faudra utiliser un récipient avec couvercle de couleur foncé. Pour renforcer la cuisson, on peut enfermer le récipient dans un sac en bio-plastique, résistant à la chaleur.

La recette utilisée pour la démonstration
Couper 2 poivrons en petits morceaux. Placer les dans une marmite en fonte noire et arroser avec un filet d’huile d’olive. Saler avec une petite pincée de gros sel marin gris et donner un tour de moulin à poivre. Ajouter du fenouil ciselé. Couvrir avec le couvercle. Enfermer la cocotte dans un sac type eco-emballage en amidon de maïs. Faire cuire 2 heures au soleil. Déguster. Les poivrons sont bien cuits, fondants sans être mous.

En savoir plus
Le plan proposé provient du site sunnycooker.webs.com de Teong Tan, un ingénieur qui propose différents plans de cuiseurs solaires faciles à fabriquer et à utiliser. Il collabore régulièrement avec solarcookers.org, (Solar Cookers International) qui a pour objectif de développer les modes de cuisson solaire au bénéfice des personnes et de l’environnement.
L’adhésif réflecteur solaire a été développé en 2010 et est commercialisé depuis par idcook.com. Id Cook est une entreprise française basée à Meaux (77), spécialisée dans la commercialisation de fours et barbecues solaires mais aussi d’accessoires et de réflecteurs qui permettent à chacun de fabriquer facilement son cuiseur solaire.
A l’horizon 2017, la petite PME espère proposer une technologie de production de chaleur solaire industrielle à bas coût, adaptée à des secteurs aussi variés que l’agro-alimentaire, les centrales thermiques, la désalinisation ou la cuisson collective.