*** Innovation : L’odyssée révolutionnaire du navire Plastic Odyssey - Esprit Cabane
Rédigé le | Mis à jour le | Ecologie au quotidien

Après un an et demi de travaux, le bateau de l’expédition française Plastic Odyssey a été mis à l’eau dans le port de Dunkerque. Le navire finalise ses ultimes préparatifs pour son départ en septembre. L’expédition prônera des alternatives au plastique, une consommation responsable, un partage de techniques low-tech de lutte contre la pollution plastique en transformant des déchets en carburant (!) et en objets utiles.

Plastic Odyssey lutte contre le plastique
Navire Plastic Odyssey propulsé partiellement par un carburant issu de déchets plastiques

Pour la petite histoire, le bâtiment, ancien navire océanographique allemand a été complètement désamianté « Ça a été un défi mais nous sommes contents d’avoir, avant même notre départ, participé à la dépollution et évité de mettre un bateau à la casse », détaille Simon Bernard, président de Plastic Odyssey.

Recycler le plastique en objets utiles ou en carburant

Pour stopper le plastique à la source, l’expédition procède à l’installation à bord de dix machines de recyclage de 500 kg chacune. Des appareils «low tech» que les membres de l’équipage ont conçus eux-mêmes afin qu’ils soient simples à répliquer partout dans le monde, avec très peu d’outils.

Notre ambition est de lutter contre la pollution plastique à sa source. Chaque minute, il se déverse plus de 20 tonnes de plastique dans les océans. Et 90% de ces déchets proviennent de 30 pays du Sud. La faute à l’absence de structures de collecte locales, mais aussi à nos propres exportations de déchets là-bas, constate Simon Bernard.

pyrolyse plastique
Transformation de déchets plastiques en carburant par pyrolyse

Partager les process pour réduire l’impact du plastique de façon globale

En répliquant ces machines lors des escales, auprès d’entrepreneurs locaux, Plastic Odyssey entend créer un intérêt économique à la collecte et au recyclage des déchets plastiques. Ceux-ci seront d’abord triés puis lavés, broyés avant d’être fondus pour fabriquer de nouveaux produits, allant de la règle d’écolier en passant par l’isolant pour bâtiment jusqu’aux tuiles de toiture. Quant aux déchets non-recyclables, ceux-ci seront transformés en carburant grâce à la pyrolyse du plastique.

Un objectif ambitieux et pédagogique

Plastic Odyssey se prépare à mener une expédition en mer autour de quatre continents dans les zones les plus touchées par la pollution plastique, qui va débuter par un tour de France, puis se poursuivre le long de la Méditerranée. Le but sera de trouver des solutions pour lutter contre la pollution plastique, tester de nouveaux modèles, à petite échelle, pour ensuite les répliquer sur d’autres territoires.

L’expédition est centrée autour de plusieurs champs d’actions, avec un travail de pédagogie autour du plastique. Le bateau contiendra des caravanes de sensibilisation, avec des ateliers qui permettront de transformer les déchets de plastique, pour induire des changements de comportement. L’expérimentation de nouvelles solutions via un laboratoire de recyclage. L’expédition va permettre également d’interroger les citoyens des différentes escales sur leur relation au plastique.

Départ imminent

Dès les premiers jours de septembre, le navire Plastic Odyssey sera présenté dans plusieurs villes de France. Au programme : Dunkerque, Rouen, Le Havre, Brest, Concarneau, Nantes, Bordeaux, Casablanca et une arrivée à Marseille début septembre pour participer au Congrès Mondial de la Nature (IUCN).

Catamaran Ulysse Plastic Odyssey
Catamaran Plastic Odyssey propulsé au carburant issu de déchets plastiques

Rencontrer l’équipage et découvrir le navire près de chez vous ?
+ d’Infos plasticodyssey.org




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Esprit Cabane à la tv
  2. Mobilier design : la piste des matériaux recyclés
  3. Jardin : Comment l’imaginer, le dessiner, le créer ?
  4. Les sablés à la lavande d’Amandine
  5. Banquette canapé