*** Arte povera - Esprit Cabane
Rédigé le | Mis à jour le | Récup & Recyclage

arte poveraOn peut s’interroger, sur la possibilité, dans nos sociétés productrices de biens, de créer avec le surplus, le « trop », le rebus… Et à qui appartiennent les déchets ? Juridiquement s’entend… Pour le moment c’est la communauté (ville, agglomération…) qui les supportent. Quels droits ont les artistes récupérateurs, mis à part une certaine tolérance des producteurs de déchets, voire des accords tacites, à se fournir dans les poubelles des commerces ou industries ? Faudrait-il formaliser le droit pour chacun de récupérer ce qu’il veut valoriser ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Sarah Kay
  2. Fabriquer des boules de Noël
  3. Merci d’éteindre la lumière en sortant
  4. Linge de lit, oreillers et couettes :
    4 marques locales et écolo-friendly
  5. Enduit décoratif à l’argile