*** La technique shou-sugi-ban ou bois brûlé - Esprit Cabane
Rédigé le | Mis à jour le | Protéger le bois

maison bois brûlétechnqiue bois brûléCette technique Shou-sugi-ban ou Yakisugi, d’origine japonaise, permet de protéger naturellement les bois de bardage par carbonisation. En brûlant les lames de bois en surface, on leur permet d’accéder à une protection optimale pouvant aller jusqu’à 80 ans d’après les spécialistes. En effet, la pellicule de bois carbonisé va créer une protection contre les UV, (principale source de vieillissement du bois) les intempéries et les insectes comme le ferait une bonne peinture naturelle suédoise par exemple. Il est à noter que dans le projet (présenté ci-dessus) de l’architecte Carl Turner, la toiture est également constituée de lames de bois brûlé.

La technique
Traditionnellement, c’est le cédre (Sugi) que l’on protège de cette façon mais tous les bois de pin se prêtent parfaitement à cette méthode. Originellement, on préconise de lier ensemble trois planches en une sorte de long triangle que l’on place debout et dans lequel on insère du feu ; pour de petites séries, on peut créer un grand lit de braises dans lequel on couchera des planches 2 par 2. On peut aussi simplement utiliser un chalumeau.
On compte une dizaine de minutes par planche pour la brûler. Ensuite, il faut gratter les résidus de charbon avec une brosse (se protéger avec un masque), arroser avec de l’eau, laisser bien sécher et enfin enduire généreusement avec de l’huile de lin pour parfaire la finition. Une suite d’opérations assez longues mais qui garantit un traitement du bois parfaitement naturel et durable.

Un engouement mondial
Les architectes, designers, artistes se sont emparés de cette technique aux variations infinies. On brûle plus ou moins, on gratte plus ou moins, ce qui permet d’obtenir toute une gamme de noirs. La surface devient dure en se carbonisant, opaque et douce comme de la peau si on la débarrasse de tous les résidus de bois brûlé. Elle devient hydrophobe grâce à l’huile de finition. Cette technique anoblit les matériaux, fascine par les noirs profonds qu’elle suscite, tour à tour mats ou brillants.
meuble bois brûlé
cheminee shou-sugi-ban

Copyrights images : 1. dwell.com (photo : Christoffer Rudquist, architecte : Carl turner) 2. houzz.com 3. nemarchitectes.com 4. snickeriet.com 5. zwarthout.com


Pour aller plus loin

Patiner un meuble, fabriquer sa peinture murale ou protéger un bardage naturellement ? Voici mes livres sur la peinture home made (clic sur la couverture).
recettes-peinture-1.jpgrecettes-peinture-2.jpgrecettes peinture suedoise

Cet article est classé dans la catégorie Protéger le bois

118 pensées sur “La technique shou-sugi-ban ou bois brûlé

  • 11 juin 2019 à
    Permalink

    Bonjour, sur du pin brut pour bardage qu’on voudrait brûler, sera t il qd mm nécessaire d’appliquer ensuite un produit anti bestioles que recommandé le fabricant ?

  • 30 juin 2019 à
    Permalink

    Bjr
    Je voudrais faire cette technique sur des rondins de cèdre de 11 d’épaisseur que je voudrais disposer comme des pas japonais, faut il brûler les deux faces, ces roandins seront posés sur un lit de gravier.
    Merci d’avance pour votre réponse

  • 16 juillet 2019 à
    Permalink

    Bonjour, je viens de refaire le capot anti chat pour le bac à sable de mes enfants en bois de palette. Le premier ayant pourri, je pense utiliser cette méthode de brûlage que j’ai découvert à la télé. J’ai lu les post précédents avec grand intérêt. Bien sûr mon capot est déjà construit et bien sûr le coeur du bois n’est pas forcément coté soleil… Est-ce si gênant si je le brûle ? La protection sera-t-elle quand même efficace ? Je pensais le poncer avant brûlage, mais je viens de voir que ce n’est pas nécessaire, donc je vais gagner du temps. Je me pose aussi la question de la suie après brûlage… Je crois que je vais faire un essai, mais avant il faut que je me procure un châlumeau… Un chalumeau de désherbage conviendrait-il ?
    Je pensais aussi au brou de noix qui protège des attaque des insectes, mais protège-t-il des UV et de l’eau ????
    Merci de votre aide et de vos précieux conseils. Denis.

  • 29 août 2019 à
    Permalink

    Bonjour, nous avons construit un abri de jardin en pin, non traité. Est-il possible d’appliquer cette technique sur cette construction?
    Cordialement, Anne

  • 3 octobre 2019 à
    Permalink

    Bonjour,

    Pensez-vous qu’il est possible d’utiliser cette technique pour la fabrication d’une ruche ? Les abeilles seraient-elles dérangées ?

    Merci d’avance

  • 5 octobre 2019 à
    Permalink

    Bonjour, peut on utiliser cette technique pour habiller un mur derriere un poel à granulets.Merci.

  • 17 décembre 2019 à
    Permalink

    Bonjour
    J’aimerais appliquer cette technique sur des façades de caisse de vin afin de décorer un coffrage de cuisine, ce bois s’y prête-il ? Comme c’est en intérieur le traitement après brûlage doit être en vernis ou bien l’huile fera l’affaire ?
    Merci d’avance

  • 26 mars 2020 à
    Permalink

    bonsoir je souhaite utiliser cette methode sur des chevrons de 80/80 pour placer dessus des lames de bois autour de la piscine .
    puis je faire les 4 faces sans risquer de ne plus faire respirer le bois ?
    merci pour vos reponses
    cdt

Commentaires fermés.

forum Esprit Cabane




Au hasard
  1. Peintures : ils ont testé les recettes maison
  2. Le manuel du tapissier
  3. Sapin de Noël en bois et fil de fer
  4. Maisons en palettes
  5. 30 meubles de designers à fabriquer soi-même




PLUS de Librairie