Accueil » Blog » Maison écolo » Jardin : des ruminants pour tondre la pelouse

Jardin : des ruminants pour tondre la pelouse

moutons.jpg

Des ânes, des chèvres, des moutons pour tondre la pelouse des particuliers. Voilà encore un concept écologique, pourvoyeur d’emploi, pédagogique et amusant pour les enfants. Au lieu d’une tondeuse bruyante, polluante, qui ne préférerait pas accueillir de temps à autre un couple de moutons ou de chèvres – ils vont toujours par deux – pour rendre l’herbe rase ?

En une demi journée à deux jours, en fonction de la taille du terrain, ils laissent l’herbe tondue tout en évitant le fastidieux trajet jusqu’à la déchetterie. Les agriculteurs utilisent les chèvres même pour débroussailler des terrains difficiles. Pour que les animaux ne mangent pas les fleurs et le potager, il suffit de tendre des filets ou de les mettre au piquet. Et puis, il faut savoir que l’herbe bien verte, c’est ce qu’ils préfèrent.

chevres.jpg

Allez les auto-entrepreneurs, on se lance, un site tondeuse-a-quatre-pattes.fr, on en rêve tous, avec différentes races, différents tarifs (location 1/2 journée, journée, semaine, mois), conseils en fonction de la superficie, du type de végétation, pose de protection… Bon, en attendant le seul site a allez voir est anglais : rentaruminant.com A suivre….

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
septembre 2010 [Maison écolo]

6 thoughts on “Jardin : des ruminants pour tondre la pelouse

  • mai 2017 at 15 h 51 min
    Permalink

    Bonjour Florence. Je voudrais faire comme vous : j’ai construit un abri et je clôture un terrain en légère pente pour y mettre des tondeuses écolos. Avez-vous des jeunes à vendre ? Où êtes-vous ? Moi je suis dans le Gers. Merci. Bernard (polo32190@hotmail.fr)

    Reply
  • août 2016 at 18 h 43 min
    Permalink

    bonjour,
    il existe une race qui ne touche pas aux arbres, ni aux écorces.
    j’ai un verger d’un hectare en sardaigne !
    quelle est cette race rustique qui ne craint pas la chaleur ni les absences des propriétaires.
    où peut-on se procurer ces moutons castrés là ?
    cordialement,
    réponse par mail : ja.lagarrigue@orange.fr
    JAL

    Reply
  • février 2014 at 16 h 47 min
    Permalink

    Formidable idée pour simplifier la tonte du gazon, reste plus qu’a adopter des chèvres…

    Reply
  • juin 2012 at 13 h 45 min
    Permalink

    J’avoue c’est très écolo comme idée mais bon faut les nourrir quand même les ruminants. Ca va à la campagne mais je me voit pas en ville avec mon ruminant pour tondre ma pelouse !!

    Reply
  • octobre 2010 at 5 h 09 min
    Permalink

    Nous avons acheté des brebis de la race mouton Ouessant : une mère et sa petite. Rustiques, minuscules, douces, silencieuses et efficaces !

    2 brebis pour 900m carrés de jardin : super si l’été est pluvieux, mais si c’est sec il faut avoir un pré à côté pour laisser la pelouse se régénérer.
    Problème n°2 : l’abri, indispensable en hiver : une cabane de planches est un minimum, si elle est isolée en bottes de paille, c’est mieux.
    Problème 3 : les crottes. Il y en a évidemment partout. Ceci dit, elles sont petites, sèchent vite, et ne puent pas. Bien moins pénibles donc que les fientes de poules qui sont gluantes et puantes.
    Problème 4 : la cohabitation avec les enfants. Elle se passe bien (les crottes sont évitées si on les montre à l’enfant). Mais il faut des brebis, pas des mâles. Et éviter de les apprivoiser : elles viennent de toute façon au contact mais pas la peine d’en faire des peluches. Comme ça, pas de risque de faire tomber l’enfant.
    Les bonnes surprises : une pelouse bien tondue même après un été pluvieux, des brebis qui ne bêlent jamais (les voisins sont ravis), jamais malades, et des gamins qui adorent leur courir après !

    Reply

Répondre à Nathalie Esprit Cabane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Bienvenue sur mon site Esprit Cabane, Si vous avez trouvé ce que vous êtes venu chercher, voici quelques façons de me remercier !
Cordialement, Nathalie Boisseau


Collaborations - Livres - Ateliers

Pochain atelier Peindre au naturel
- Samedi 2 décembre 2017 (14-16h)
Guilvinec (29730) au Malamok
>>> Plus d'infos >>>