*** Jardin, parcs, friches : des ruminants pour tondre les pelouses - Esprit Cabane Jardin, parcs, friches : des ruminants pour tondre les pelouses -
Accueil | Blog | Maison écolo | Jardin, parcs, friches : des ruminants pour tondre les pelouses

moutons tondeuseDes ânes, des chèvres, des moutons pour tondre la pelouse des parcs et des jardins et entretenir les espaces verts, les friches. Voilà un concept écologique intéressant pour les cultivateurs, les collectivités locales ou les particuliers. Cette activité est de plus pourvoyeuse d’emploi, pédagogique et amusante pour les enfants. Voici quelques pistes pour découvrir et loueur les services de ces tondeuses écologiques.

En lieu et place d’une tondeuse bruyante ou d’un mini-tracteur, polluants, qu’il faut réviser et entretenir qui ne préférerait pas accueillir de temps à autre un couple ou deux de moutons ou de chèvres – ils vont toujours par paires – pour rendre l’herbe rase ? Sur les grands terrains, cette collaboration homme animal permet de réduire considérablement les travaux d’entretien et de valoriser le végétal, qui de déchet vert se transforme en ressource et en nourriture.

chevresEn une demi journée à deux jours, en fonction de la taille de la surface, les ruminants laissent l’herbe tondue tout en évitant les fastidieux trajets jusqu’à la déchetterie. Pour que les animaux ne mangent pas les fleurs ou les légumes du potager, il suffit de tendre des filets ou de mettre les animaux au piquet. Ces véritables tondeuses à quatre pattes se feront un plaisir de transformer les hautes herbes en belle pelouse. Les agriculteurs utilisent depuis longtemps les ruminants pour débrouissaler les jachères, les terrains pentus ou difficiles d’accès. Les déjections des animaux permettent en outre d’enrichir le sol et leur présence améliore la santé du sol vivant en supprimant les éventuelles carences.

Le mouton Shropshire, tondeuse écologique des professionnels

moutons ShropshirePour les vergers et les plantations, il existe une race de moutons qui ne touche ni aux arbres ni aux écorces. Les moutons Shropshire, une race rustique originaire du pays de Galles, ne craignent ni la chaleur ni les absences des propriétaires. Ces moutons broutent uniquement les petites plantes, les herbes bonnes (trèfle) ou « mauvaises » (ambroisie).
En France, les producteurs de fruits et de sapins naturels se sont organisés en association et font la promotion du mouton Shropshire. En les contactant, il est possible de louer ou d’acheter des animaux.

Louer des moutons

Louer des moutons entre particuliers : www.allovoisins.com
Location de moutons pour les professionnels et les collectivités : www.ecomouton.fr
Association Française des moutons Shropshire : www.mouton-shropshire.org


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)

8 pensées sur “Jardin, parcs, friches : des ruminants pour tondre les pelouses

  • 24/06/2018 à
    Permalink

    J’ai déjà eu des moutons pour mon terrain 1ha200. Je cherche des moutons en location ou plutôt un prêt pour 1 année et demi. J’ai les abris et possibilité d’avoir le foin pour l’hiver. j’habite le Loiret près de Gien.
    avez vous une offre

    Répondre
    • 25/06/2018 à
      Permalink

      Bonjour Marie-Josée,
      Le message est passé !
      Cordialement,
      Nathalie

      Répondre
  • 25/05/2017 à
    Permalink

    Bonjour Florence. Je voudrais faire comme vous : j’ai construit un abri et je clôture un terrain en légère pente pour y mettre des tondeuses écolos. Avez-vous des jeunes à vendre ? Où êtes-vous ? Moi je suis dans le Gers. Merci. Bernard (polo32190@hotmail.fr)

    Répondre
  • 18/08/2016 à
    Permalink

    bonjour,
    il existe une race qui ne touche pas aux arbres, ni aux écorces.
    j’ai un verger d’un hectare en sardaigne !
    quelle est cette race rustique qui ne craint pas la chaleur ni les absences des propriétaires.
    où peut-on se procurer ces moutons castrés là ?
    cordialement,
    réponse par mail : ja.lagarrigue@orange.fr
    JAL

    Répondre
  • 30/06/2012 à
    Permalink

    J’avoue c’est très écolo comme idée mais bon faut les nourrir quand même les ruminants. Ca va à la campagne mais je me voit pas en ville avec mon ruminant pour tondre ma pelouse !!

    Répondre
  • 05/10/2010 à
    Permalink

    Nous avons acheté des brebis de la race mouton Ouessant : une mère et sa petite. Rustiques, minuscules, douces, silencieuses et efficaces !

    2 brebis pour 900m carrés de jardin : super si l’été est pluvieux, mais si c’est sec il faut avoir un pré à côté pour laisser la pelouse se régénérer.
    Problème n°2 : l’abri, indispensable en hiver : une cabane de planches est un minimum, si elle est isolée en bottes de paille, c’est mieux.
    Problème 3 : les crottes. Il y en a évidemment partout. Ceci dit, elles sont petites, sèchent vite, et ne puent pas. Bien moins pénibles donc que les fientes de poules qui sont gluantes et puantes.
    Problème 4 : la cohabitation avec les enfants. Elle se passe bien (les crottes sont évitées si on les montre à l’enfant). Mais il faut des brebis, pas des mâles. Et éviter de les apprivoiser : elles viennent de toute façon au contact mais pas la peine d’en faire des peluches. Comme ça, pas de risque de faire tomber l’enfant.
    Les bonnes surprises : une pelouse bien tondue même après un été pluvieux, des brebis qui ne bêlent jamais (les voisins sont ravis), jamais malades, et des gamins qui adorent leur courir après !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *