Patine à l’huile d’olive

patine huile d'oliveLes ressources locales les plus inattendues sont utilisées en décoration. La patine à l’huile d’olive est 100% naturelle et très économique. Un bon plan pour embellir sa maison.

La préparation, très simple, s’applique en une ou deux passes. Sur un plâtre simplement taloché, elle fera ressortir les aspérités, tout en apportant une note colorée.

broyer pigmentsMélanger dans 1 litre d’huile d’olive le jus d’un demi citron.
Broyer environ 50 g de pigment. Utiliser pour cela un couteau de peintre et un carreau de céramique (ou mieux une plaque de marbre). Creusez un puits dans le pigment en pyramide, y verser délicatement un peu d’huile d’olive. Travaillez au couteau. Écraser la matière. Le mélange doit être velouté, lisse, homogène. Une fois le pigment broyé, l’ajouter à l’huile et au citron. Brasser soigneusement.
+ d’infos pour préparer un pigment : ghisleri.com

detail patine bleu charronAppliquer avec un pinceau large en évitant les reprises et les éclaboussures. Le plâtre va « boire » l’huile colorée. L’aspect sera mat et doux au toucher. Pour un rendu vraiment profond, nuancé, faire une deuxième passe mais attention la couleur peut devenir foncée. Sur l’exemple, le pigment choisit est un bleu « Charron ».

Un doute, une question ?
Lire la FAQ des recettes de peintures ou Rendez-vous sur le forum
rubrique « Faire ses peintures, ses vernis, ses colles« .


Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
avril 2008 [Recettes de peintures]

23 commentaires
  1. # Marie le 10 02 2014 à 09 h 44 Reply

    après une finition à la cire d’abeille ou à l’huile d’olive, peut on plus tard, refaire une nouvelle peinture avec les mêmes ingrédients ou avec des ingrédients différents?
    Merci

    • # Esprit Cabane le 15 03 2014 à 11 h 50 Reply

      Bonjour Marie,
      Je ne comprends pas votre question. Vous voulez dire par dessus ?

Laisser un commentaire