*** Recette : Colle de riz - Esprit Cabane
Rédigé le 4 août 2007 | Mis à jour le 29 juillet 2018
Accueil | Bricolage | Colles naturelles | Recette : Colle de riz

recette colle de riz
La colle de riz est connue depuis toujours en Asie – elle entre même dans la composition d’un mortier traditionnel chinois. A base de riz et d’eau, extrêmement résistante, cette colle d’amidon est idéale pour réaliser tous types de projets créatifs autour du papier ou du carton (collages divers, scrapbooking, DIY, etc). Les collages réalisés avec la colle de riz sont réputés inarrachables. Cette colle évite de plus le plissage et le froissement des papiers délicats et devient transparente en séchant.

Recette de la colle de riz

Matériel
– Riz blanc,
– Eau,
– HE de clous de girofle (facultatif, agit en tant que conservateur antibactérien)

1. Faire cuire à feu doux 200 g de riz ou de farine de riz* dans 350 ml d’eau.
On peut également utiliser un riz qui a déjà cuit, un reste…

2. Quand le riz sera très (trop) cuit, l’amidon naturellement contenu dans le riz va se diluer dans l’eau. Le liquide va épaissir et blanchir. Ajouter un peu d’eau s’il en manque et continuer à cuire à feu doux.

3. Filtrer dans une passoire, laisser le riz s’égoutter, puis laisser refroidir la colle de riz avant de la verser dans un contenant.

4. Cette colle se conserve au frais dans un bocal fermé, type pot de confiture, pendant environ une semaine. Ajouter quelques gouttes de HE de clous de girofle pour la conserver plus longtemps ; le clou de girofle évitera l’apparition de moisissures et vous permettra de conserver la colle de riz pendant 2 à 3 semaines.

recette colle de riz

Appliquer la colle de riz

Agiter avant d’utiliser. Entendre la colle au pinceau comme une colle classique. Laisser sécher plusieurs heures. On peut protéger les collages ou les dessins, en passant une dernière couche de colle.

colle de rizcolle riz pot

Les utilisations de la colle de riz en Asie

colle de riz en tubeAu Japon, la colle fabriquée à base de pâte de riz (le nori) est d’un usage courant, allant de l’amidon dans la blanchisserie, à la colle sans danger pour les enfants. On en trouve facilement vendue en tube. Elle sert pour tous types de collages, lors des projets créatifs comme l’origami ou le washi. Ell est parfaite pour les papiers fins et délicats. La colle de riz est sans acide et bien sûr non toxique.



impression sur boisCette préparation est également utilisée lors d’activités traditionnelles.
La technique ancestrale chinoise et japonaise de l’impression sur bois utilise la colle à base de riz lors du processus de fabrication. La colle sert à épaissir les encres avant l’apposition des blocs de bois sur l’image. (© Tableau de l’artiste Laura Boswell)

Recette de colle de riz traditionnelle

1. Mélanger 20 g de farine de riz * dans 100 ml d’eau froide, jusqu’à obtenir une consistance lisse et laiteuse,
2. D’autre part, chauffer jusqu’à presque ébullition 150 ml d’eau dans une casserole,
3. Ajouter la farine de riz diluée à l’eau chaude et mélanger soigneusement.
4. Porter à ébullition le tout tout en continuant à remuer. Le mélange va devenir translucide au bout de 5 minutes environ.

Cette recette est issue du livre The Art and Craft of Woodblock Printmaking

* Farine de riz : On en trouve dans les magasins d’alimentation ou les épiceries asiatiques, parfois sous le nom de « crème de riz ». Elle sert à épaissir les soupes, à confectionner des desserts. A défaut, on peut se servir de la poudre à amidonner, pour la dentelle et le crochet, qui est constituée de farine de riz.

Cette recette est issue du livre Créations au naturel – Nathalie Boisseau


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)


41 pensées sur “Recette : Colle de riz

  • 20 septembre 2018 à
    Permalink

    Je me permets un retour après cinq ans de pose de cartes marines sur les murs de toilettes (j’avais témoigné à l’époque et mon témoignage figure toujours dans cette file). C’est nickel ! Aucune carte ne se détache, pas de tache. Le résultat demeure parfait. Merci pour cette recette et les autres !

    Répondre
  • 4 août 2018 à
    Permalink

    Bonjour,

    La colle de riz ou de farine peuvent-elles remplacer la colle de peau de lapin pour l’encollage du bois avant l’enduction? Merci d’avance pour votre réponse et bonne journée.

    Répondre
    • 21 septembre 2018 à
      Permalink

      Bonjour Barbara,
      Il faudrait tester je pense que la colle de peau de lapin et la colle de riz collent aussi bien l’une que l’autre à ceci près que la colle de peau de lapin est une colle de type contact (les éléments restent en place presque immédiatement) Ce qui n’est pas le cas de la colle de riz… A tester en aménageant la pose,
      Cdt,
      Nathalie

      Répondre
  • 25 mai 2018 à
    Permalink

    Génial, j’ai un atelier d’arts plastiques pour les enfants … Je vais vite mettre en pratique cette colle !!!

    Répondre
  • 30 septembre 2017 à
    Permalink

    Bonjour,

    Je viens de tomber à l’instant même sur vote recette. Je trouve cela super !!! C’est exactement ce que je recherche, une colle très solide, économique et surtout écologique.
    J’ai quand même une question, si je m’en sers pour coller du tissu lourd sur une malle, cela résistera t’il ? Et dans le temps ?
    Merci

    Répondre
    • 6 octobre 2017 à
      Permalink

      Bonjour Cindy et merci !
      Oui imbibez bien le tissu ça va très bien marché et laisser bien sécher…
      Bonne déco,
      Nathalie

      Répondre
  • 13 septembre 2017 à
    Permalink

    Salut Esprit Cabane

    Je découvre votre site, je connaissais la colle avec farine, on l’employait quand j’étais encore enfant. Votre colle avec le riz me plait bien, de plus les conseils d’Ugo Besson me confortent dans cette réalisation : J’ai envie de me lancer, pour essai, dans la vannerie en papier.
    Merci d’avance

    Répondre
  • 30 juin 2017 à
    Permalink

    Bonjour, merci pour toutes ces astuces bien pratique. C’est très chouette pour faire de belles choses avec les enfants pendant les vacances.

    Répondre
  • 16 décembre 2016 à
    Permalink

    Bjr super contente pour cette recette. je vais l’essayer.

    Répondre
  • 29 juin 2016 à
    Permalink

    Bonjour,
    J’aimerais assembler un tissus en toile de lin (plutôt fin) avec un tissus argenté (genre tissus fin pour les nappes de Noël)
    Pensez-vous que la colle de riz puisse coller les tissus entre eux ?
    Cest pour faire un sac à main irisé, le lin laisserait légèrement entrevoir l’argent par sa trame. Merci pour votre aide.

    Répondre
  • 24 avril 2016 à
    Permalink

    Est-ce que ces colles « alimentaires » n’attirent pas les insectes une fois appliquées ? Ne devrait-on pas ajouter um quelquonque anti-bactéricide? J’ai bien envie d’utiliser ces colles mais j’ai trop peur des insectes 🙁

    Répondre
    • 29 avril 2016 à
      Permalink

      Non Sheila, je vous assure, pas de problème avec les insectes 🙂

      Répondre
    • 19 août 2017 à
      Permalink

      Pour ma part, j’utilise une infusion de lavande et de thym pour cuire la farine de riz, cela me permet de la conserver plusieurs mois en conservant le pouvoir collant et sans odeur ! La lavande en l’occurrence repousse les insectes 🙂

      Répondre
  • 19 juillet 2014 à
    Permalink

    Bonjour,
    J hesite entre cette colle ci et celle a base de farine pour poser du sisal sur une sous couche de liege (posee sur une dalle en beton).
    Quelle colle serait la plus adaptee?
    Merci!

    Répondre
  • 14 avril 2014 à
    Permalink

    Je viens de faire cuire 200g de riz avec d’abord 33cL d’eau. Une fois l’ébullition venue, j’ai mis au feu le plus doux que je pouvais.
    J’ai ensuite complété à 50cL et finalement à 1L d’eau au total. Sinon, j’obtenais un riz parfait pour le dîner, moelleux et sans excès d’eau.
    Au total, cuisson pendant 45 minutes.

    Résultat : malgré les ajouts d’eau importants par rapport à la recette proposée, il ne reste très peu d’eau qui puisse servir de colle.
    Je pense qu’il doit de toutes façons y avoir un problème de proportion. La recette proposée sur votre site pour la colle d’amidon de farine de blé (qui fonctionne très bien), c’est environ 60g de farine pour 1L alors que pour la colle d’amidon de riz, on a 200g de riz pour 1L !

    Pourrait-on essayer de mettre tout ça au point et mettre à jour la recette qu’elle puisse servir ?
    Question complémentaire : le riz doit-il être mixé ou c’est seulement le jus de cuisson qui sert de colle ?

    Répondre
    • 23 avril 2014 à
      Permalink

      Bonjour Etienne,
      Je Le riz a bu toute l’eau on dirait… Donc il fait en ajouter oui, mais surtout il faut que le riz soit très trop exagérément cuit. Donc n’hésitez pas à adapter la recette en fonction du riz, mais surtout cuisez le longtemps, pour que l’amidon s’extrait bien.
      Bonne colle,

      Répondre
  • 4 décembre 2013 à
    Permalink

    Je la tente demain pour de la reliure…. pourvu que ça marche 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PLUS de Colles naturelles




PLUS de Bricolage