*** Bijoux bio en galalithe, Esprit Cabane Bijoux bio en galalithe -

bijoux en galalitheDans les années 30, la galalithe ou « pierre de lait » servait à faire des bijoux, des accessoires de toilette ou de bureau.
La production* s’est arrêtée avec l’apparition de la matière plastique.
Cette pâte polymère naturelle a pourtant bien des qualités : biodégradable, antiallergénique, antistatique…
Elle devient douce et soyeuse grâce à un simple polissage.

Délayer dans un verre de lait écrémé quelques gouttes de vinaigre d’alcool blanc et faire chauffer à feu doux quelques minutes.
Verser le caillé dans un filtre. Laisser s’égoutter une nuit. Le lendemain, mettre en forme la pâte.
galalithe caillegalalithe bouchonPour faire des bijoux, utiliser des moules de récup, faits à partir de bouchons souples. On peut également faire sécher un bloc entier de caséine, le découper et polir les morceaux.
galalithe formesMettre en forme un peu de pâte en s’aidant de spatules et de moules. Ne pas oublier de prévoir des trous pour passer les fixations des futurs bijoux.

bijoux polirLaisser sécher environ 72 heures ou bien passer au four à thermostat très bas. La galalithe se rétracte en séchant. Poncer doucement chaque forme avec un papier à grains fins, puis polir en faisant de petits cercles concentriques avec un embout rond (ici l’envers d’une pique à fondue). On peut utiliser en plus un peu de blanc de Meudon, qui a un pouvoir abrasif. Le mieux est de poncer et polir la pierre de lait sur une plaque de carton souple.

galalithe cailleLe toucher de la galalithe n’est pas sans rappeler l’os. La couleur jaunâtre légèrement translucide peut évoquer également l’ivoire. On peut la teinter dans la masse, ce qui donne au polissage des effets de moiré intéressants. Ici, les boucles d’oreille ont été simplement recouvertes d’une encre sépia avant d’être à nouveau légèrement poncées pour un effet de matière.

Pour s’inspirer, les bijoux en galalithe d’un des derniers créateurs : guillemette-lhoir-galalith.com. Pour avoir une idée de la diversité de la production en galalithe dans le Jura : galalithe-vintage.fr

19 pensées sur “Bijoux bio en galalithe

  • 14/05/2008 à
    Permalink

    je viens de commencer l’expèrience, le lait est caillé , je ne l’ai pas mis a chauffé juste le vinaigre et la moiteur orageuse de ce jour… maintenant je vais le mettre à égouté!!! je vous tien au courant de la suite de l’expèrience…

    Répondre
  • 21/02/2008 à
    Permalink

    Bonsoir So,
    Je n’ai pas connu de ratés pour la galalithe mais pour la peinture de lait que j’avais trop fait bouillir. Donc oui effectivement, il faut recommencer la recette en ne faisant pas bouillir le lait et en laissant le caillé s’égoutter une nuit…
    Bonne création,
    esprit cabane.

    Répondre
  • 20/02/2008 à
    Permalink

    J’ai essayé ta recette mais j’ai peur d’avoir trop fait chauffé le lait : cela forme des grumeaux qui ne semblent pas s’agréger en séchant (ils sèchent depuis 48h). As-tu connu des ratés ?

    Répondre
  • 09/02/2008 à
    Permalink

    je vais filer m’acheter 1 l de vinaigre blanc….j’ai vraiment envie de tester cette recette !!!

    Répondre
  • 05/02/2008 à
    Permalink

    je ne connaissais pas du tout cette recette!!va falloir que j’essaie cela…

    Répondre
  • 03/12/2007 à
    Permalink

    c hyper genial! ecolo, pas cher pour 1 activité avec des enfants merci mille x!!!!!!!!!!!!

    Répondre
  • 25/11/2007 à
    Permalink

    une bonne alternative à la pâte fimo qui elle est très toxique!!!

    Répondre
  • 12/11/2007 à
    Permalink

    Merci pour l’information. Votre bijox sont tres joile!

    Répondre
  • 09/09/2007 à
    Permalink

    Est-il nécessaire de vernir les objet en galalithe pour les conserver ?
    Merci

    Répondre
  • 24/08/2007 à
    Permalink

    Merci. Une fois sec la galalithe est est vraiment solide ; cela fait penser à de l’ivoire… Le porter pour nager ne serait sans doute pas approprié, quoique le test n’a pas été fait.
    Bonne création,
    espritcabane

    Répondre
  • 02/08/2007 à
    Permalink

    Merci pour toutes ces informations et ces techniques ! C’est vraiment extra !
    J’aurai une question concernant la galalithe : est-ce solide ou fragile ? J’imagine que cela craint l’eau…
    Merci par avance pour votre réponse… Et merci encore pour le partage de tous ces trucs !
    🙂

    Répondre
  • 05/06/2007 à
    Permalink

    Encore bravo,
    C’est une super idée,
    je vais pouvoir en faire avec me petite fille de 8 ans. MERCI!

    Répondre
  • 16/05/2007 à
    Permalink

    Merci beaucoup pour la réponse, et bon courage pour poursuivre votre site, il est génial.

    cordialement
    abbricotine

    Répondre
  • 02/05/2007 à
    Permalink

    Peut-être une légère odeur de caillé pendant le séchage mais pas d’odeur du tout une fois la caséine sèche.
    Aucun souci donc, bon bricolage,
    Nathalie.

    Répondre
  • 01/05/2007 à
    Permalink

    Bonsoir,

    Génial, j’adore l’idée, et je vais sûrement essayer cet été lorsque j’aurai du temps. Néanmoins j’ai une question : est-ce que ça ne sent pas le fromage ?

    cordialement
    abbricotine

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *