Esprit Cabane

Alternatives à l’Eau de Javel

On peut avoir besoin d’assainir, détacher, blanchir… Mais quels produits utiliser à la place de l’Eau de Javel ? Voici des alternatives efficaces, naturelles et économiques.



Alternative 1
– Vinaigre d’alcool blanc,
– Bicarbonate de sodium,
– Eau,
– Récipient haut type verre mesureur
Alternative 2
– Eau oxygénée (ou peroxyde d’hydrogène) (en Bicocoop),
– Flacon pompe
Alternative 3
– Percarbonate de sodium (en Bicocoop)

1/ Le Vinaigre et le bicarbonate

Quand on associe du vinaigre et du bicarbonate, une réaction naturelle se produit. Elle est sans danger : du gaz carbonique se forme, le mélange mousse et pétille, c’est pourquoi il faut préparer le mélange dans un récipient haut. C’est cette réaction acide-basique qui est intéressante pour blanchir et assainir, en plus de la synergie des propriétés du bicarbonate et du vinaigre.

Désinfecter une poubelle
Une litière de chat ou une cuvette de toilettes : Dans ½ litre d’eau mélanger 1 dl de vinaigre et 3 cuillères à soupe de bicarbonate en poudre. Le mélange bouillonne un peu. C’est une réaction normale, sans risques. Laisser agir une nuit puis rincer.

Blanchir des joints de douches ou baignoires
Mélanger 1 dl de vinaigre et 3 à 4 cuillères à soupe de bicarbonate en poudre. Prévoir du papier absorbant ou des chiffons. Arroser généreusement les joints et faire des boudins avec du papier absorbant sur les joints humides. Verser à nouveau le liquide sur le papier absorbant. Le liquide sera ainsi maintenu en place. Laisser agir une nuit. C’est très efficace.

Déboucher une canalisation
Dans 3 dl de vinaigre, ajouter 4 cuillères à soupe de gros sel et 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.
Si le bouchon résiste il faut essayer de l’enlever à l’aide d’un furet (grand fil de fer gainé, équipé d’une manivelle, en magasins de bricolage) ou d’une ventouse.
Dans tous les cas, il faut privilégier les solutions mécaniques et les mélanges naturels pour déboucher et entretenir les canalisations.

2/ L’eau oxygénée

L’eau oxygénée (ou peroxyde d’hydrogène en poudre), a été utilisée jusque dans les années 1920 dans les milieux hospitaliers comme une solution efficace pour désinfecter les plaies mais également les instruments, les surfaces et les locaux.
L’eau oxygénée que l’on trouve dans le commerce est proposée à une concentration faible ou moyenne selon que l’on l’achète pour usage médical (en pharmacies) ou pour l’entretien de la maison (en magasin de bricolage). Dans tous les cas, on utilisera l’eau oxygénée pour désinfecter et blanchir.

Désinfecter les surfaces
Verser l’eau oxygénée dans un flacon pompe et vaporiser sur les plans de travail, les comptoirs. Frotter avec une lingette microfibre.

Nettoyer les vitres
Vaporiser sur les vitres et nettoyer avec un chiffon non pelucheux. Ne laisse aucune trace.

Assainir les sanitaires
Ajouter dans la cuvette des toilettes puis frotter avec la brosse (sauf en cas de fosse septique).

Nettoyer les brosses à dents
Faire tremper les brosses à dents dans un verre d’eau rempli d’eau oxygénée 10 volumes.

3/ Le percarbonate de sodium

Détacher et blanchir le linge
On s’orientera vers le percarbonate de sodium (en Biocoop au rayon ménage), qui a fait ses preuves pour traiter les tâches et blanchir le linge.


Pour aller plus loin

Le ménage au naturel
50 recettes pour faire soi-même ses produits d’entretien. Pour du linge propre et une maison belle et saine – Nathalie Boisseau – Editions Alternatives – 112 pages – janvier 2015 – 13,50 €