Terrasse bois palette

Fabriquer une terrasse rustique, façon country, c’est possible en utilisant le bois de palettes. Patchwork de bois plus ou moins patinés,terrasse bois brut ces lattes de bois bruts sont faciles à vivre et ne nécessitent pas d’entretien particulier.

Pour fabriquer le parquet de la terrasse, on privilégiera les palettes destinées à entreposer les matériaux ; conçues pour un usage extérieur, souvent pré-traitées, solides, épaisses, elles sont faciles à trouver sur les chantiers ou les magasins de bricolage.

Pour réaliser 14m2 de terrasse :
15 palettes pour fabriquer la base de la terrasse et environ 20 palettes débitées à la scie sauteuse pour le plancher proprement dit – le plancher se posant perpendiculairement aux palettes de base.

Les palettes de marchandises (résineux, en pin ou en sapin) vieillissent très bien ; elles présentent des largeurs et des couleurs variées. Cette réutilisation réhabilite les qualités de nos essences de bois locales – les résineux sont parfaitement indiqués pour un usage extérieur -, sans encourager la déforestation des parcelles d’Amérique Latine.

Comment reconnaître le bois de pin et le sapin ? Le pin est un bois dur, rougeâtre, il a une odeur caractéristique de résine. Le sapin est un bois plus tendre, blanc, avec des veinages et des noeuds plus sombres.

bas terrasseLe socle de la terrasse est constitué d’un lit de palettes très épaisses posées sur des graviers. S’il y a des différences de niveaux, caler avec des briques, des carreaux de faïence… Le socle devra être réalisé avec des palettes identiques pour éviter les différences de hauteur. Si les lattes sont très rapprochées ce sera parfait pour clouer le futur plancher. Poser chaque palette en vérifiant l’horizontalité avec un niveau à bulle, à plusieurs endroits de la palette. Pour faire une terrasse surélevée, il suffira d’empiler les couches de palettes.

poser lattes terrasseLes lattes du parquet sont découpées à la scie sauteuse. C’est le plus rapide et le plus simple. On peut également utiliser la technique de la scie à métaux pour couper les clous. Ou bien démonter les palettes avec un pied de biche et une fer à béton. C’est plus fastidieux mais les lattes récupérées sont plus longues.

Faire des piles de lattes par largeurs – s’il y en a de différentes -, pour les clouer les unes à la suite des autres, en ligne. On peut soit clouer soit visser les lattes, au choix. Dans tous les cas, utiliser des pointes zinguées, pour l’extérieur.

La pose de la première ligne de lattes doit se faire soigneusement, l’alignement doit être parfait pour éviter les décalages. Poser les lignes de parquet les unes après les autres. On peut s’amuser à alterner les largeurs.
On peut utiliser un chasse-clou pour enfoncer les têtes de clou.

Couper les lattes qui dépassent à la scie sauteuse. Faire des arrondis pour les découpes. Sur les côtés de la terrasse, clouer quelques lattes de bois pour finaliser.

Poncer et traiter la terrasse avec un mélange d’huile de lin et d’essence de thérébentine : 4/5 pour 1/5. A titre indicatif, la terrasse réalisée fait 14 m2 et a nécessité un bidon de 5 litres d’huile de lin.

Pour éviter le jaunissement excessif du bois, un peu de pigment blanc de titane a été dilué dans l’huile.
Pour un effet inverse, on ajoutera au contraire un peu de brou de noix qui teintera le bois en foncé.

Poser au pinceau le mélange en 3 couches et laisser sécher au moins 24 heures entre chaque couche.
terrasse

terrasse palettesterrasse bois grisé

La terrasse après 2 ans de pluie, de vent et de soleil devient grise – c’est une réaction normale du bois et même protectrice, une finition qui revient à la mode d’ailleurs.

Un ponçage annuel ainsi que l’application de couches d’huile de lin permettra d’entretenir la terrasse et de dégriser le bois de façon naturelle.



Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
juin 2008 [Meubles de jardin]

139 commentaires
  1. # ladet le 12 06 2014 à 15 h 51 Reply

    super je v m’en faire une qui entourera le puit puis j’y mettrait deux trop spots encastrables pour le soir

  2. # Matthieu le 22 05 2014 à 22 h 28 Reply

    super, merci pour votre réponse. J’attend une « fenêtre météo » de 2-3 jours de beau temps stable, et je commence mon chantier. je compte bien faire une sorte de tutoriel photo, que je mettrais à disposition si besoin. A bientôt.
    Matt

    • # Esprit Cabane le 23 05 2014 à 09 h 58 Reply

      Merci Matthieu. Oui, bonne idée, envoyez vos photos (via le mail qui est sur la page contact : http://www.espritcabane.com/contact/, je les ajouterai dans votre prochain commentaire.
      Bonne réalisation,

  3. # Matthieu le 16 05 2014 à 00 h 03 Reply

    bonjour, félicitation et merci pour cette belle idée.
    Pour ma part, tout est prêt pour commencer la construction. Ayant une base de terrasse en béton, je me demande juste si je pose mes palettes « support » directement sur la dalle ou si je les surélève très légèrement (carreau de faïence par exemple) pour limiter la stagnation dans l’humidité, notamment l’hiver.
    Dans le même but, je prévois 2 petites « fenêtres » de part et d’autre de ma terrasse en bois pour une ventilation optimum sous le plancher. Qu’en pensez vous? d’avance merci.

    • # Esprit Cabane le 22 05 2014 à 09 h 57 Reply

      Bonjour Matthieu et merci,
      Je ferai exactement comme vous avez dit : carreaux de faïence pour surélever encore et trappes d’aération (un peu comme dans un vide sanitaire…). Oui il faut prévoir le maximum pour garder les palettes les pieds au sec.
      Belle réalisation,

Laisser un commentaire