Rédigé le | Mis à jour le | Maison écolo

Dans le cadre de l’auto-construction de la petite maison bois-paille nous avons conçu une dalle bois sur des plots en béton armé.

coffrage plot béton
Pour réaliser les plots, des tubes PVC de 200 mm de diamètre ont été utilisé en guise de coffrage

Dimensionner les plots béton

Pour la dalle bois qui mesure 7,60 x 10 m, il a été prévu 15 plots béton de 200 mm de diamètre, répartis en 3 rangées de 5 plots. La taille des bases, la circonférence et la hauteur des plots se dimensionnent grâce à des calculs basés sur les descentes de charges ainsi que sur la nature du sol. Le principe est d’additionner les charges permanentes du bâtiment (les matériaux) ainsi que les charges d’exploitation (ameublement, habitants… mais aussi pression du vent, poids de la neige, etc).

Plots béton
Chaque coffrage est soigneusement positionné à l’aide de ficelles qui matérialisent les axes. On vérifie les aplombs grâce à un niveau à bulle.

Les charges d’exploitation à supporter, pour un plancher de logement sont de 150 kg/m², pour un plancher de bureaux c’est 250 kg/m2. Par sécurité, ces chiffres sont toujours majorés avec un coefficient entre 1,25 et 1,5.

Quel poids pour la maison bois paille ?

A titre indicatif, pour le projet de petite maison en bois de plein-pied (dalle de 76 m2), isolée en paille, les charges permanentes ajoutées aux charges d’exploitation représentent 34 tonnes – ce résultat majoré de 1,5, on obtient 51 tonnes. Ce chiffre divisé par 15 plots donne 3,4. Chaque plot doit donc être conçu pour supporter 3,4 tonnes.

Toit monopente

Sachant qu’un plot ancré en béton de 10 cm de diamètre (avec un pied correctement dimensionné) correspond à une charge admissible de 9,8 tonnes, nous aurions tout à fait pu réaliser des plots de 10 cm de diamètre. Mais, pour des raisons pratiques (taille des fixations et des poutres) nous avons choisi des plots de 20 cm de diamètre qui accueilleront sans souci les poutres de 14 cm de large. Des plots complétements sur-dimensionnés donc !

Réaliser des plots en béton armé

Fondations dalle bois
1. Le terrassier se charge de décaper la terre végétale puis creuse les fondations à l’emplacement de chaque plot avec un godet adapté. Le fond de chaque trou de fondation, rempli avec du béton, formera la base des futurs plots.
ferraillage plot
2. On y place, avant coulage du béton de fondation (Réf Point P : Béton XC1 BPS C25/30 DMAX 10 DAL INT) des chaînages 15 x 15 (~ 60 cm de hauteur pour ce projet) qui vont armer le béton. En cas de roches, on perce la pierre avec un perforateur. Sinon on enfonce simplement la ferraille dans la terre et des pierres suffisent à la maintenir verticalement bien d’aplomb.
base plot
3. Soit parce que la fondation est trop large, soit pas assez profonde (en cas de présence de roches par exemple) il faudra prévoir des coffrages.
ferraillage plot béton
4. Quand le béton des bases n’est pas encore complétement pris on positionne les coffrages (tubes carton ou PVC) et on coule à nouveau.
5. Après séchage complet du béton, à l’aide d’un niveau laser on marque les plots et on disque chaque plot proprement (coffrage, béton, chaînage). Les rangées de plots sont ainsi prêtes à recevoir les poutres.

poutres dalle bois

+ d’Infos :
– Calculer les charges d’exploitation : fr.wikipedia.org
– Dimensionner des plots ancrés en béton : constructionbois.bilp.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Allaitement : la grande tétée
  2. Street Art : Animaux en sac poubelle
  3. Le grand album des oiseaux de France
  4. Chambre à coucher : 8 pistes déco pour la métamorphoser
  5. Un tableau noir en cageots