Rédigé le | Mis à jour le | Fabriquer ses meubles

Cette table de chevet aux lignes sobres propose deux grands plateaux pour ranger livres et petits objets décoratifs. Sa finition cirée facilite son entretien. Pour assembler chaque partie du meuble, on utilisera des boulons poêliers et des rondelles, laissées volontairement visibles.

Chevet DIY palettes
Une table de chevet simple à réaliser avec de belles lattes de pin brut

Un chevet en pin économique et design à faire soi-même

Le bois de palette, la plupart du temps en pin, sera tout indiqué pour réaliser soi-même ce petit meuble. Ce bois clair renforcera son petit air nordique. On ne se lasse pas de ce style de meuble scandinave sélectionné par sweeek, à la fois élégant et facile à vivre.

Le plan de la table de chevet
plan chevet palettes
Les dimensions du chevet sont standards, néanmoins la hauteur peut être adaptée pour s’accorder avec la hauteur du matelas

Les outils
– une scie égoïne ou une scie à onglets,
– une massette ou un gros marteau (pour démonter les plots de palettes),
– une équerre de menuisier,
– une paire de serre-joints,
– un marteau,
– une visseuse,
– une mèche à bois Ø 8 mm,
– une clé plate de 10 mm

La quincaillerie
– une cinquantaine de clous tête plate de 30 mm,
– 12 vis à bois Ø 4 x 25 mm,
– 8 boulons poêlier tête ronde Ø 6 x 50 mm,
– 16 rondelles assorties Ø 6 mm (8 petites et 8 larges)

Le bois
12 grandes lattes de palettes d’environ 110 cm (~ 7,5 x 1,5 cm),
débitées comme suit :
Pour les 2 plateaux :
– 8 lattes de 40 cm, 4 lattes de 43 cm, 4 lattes de 30 cm,
Pour les 4 pieds :
– 4 lattes de 45 cm, 4 lattes de 17 cm, 4 lattes de 13 cm

Les étapes de fabrication de la table de chevet

clouer plateau chevet
Le premier plateau à fabriquer pour réaliser le dessus de la table

1. Les plateaux
Pour réaliser le premier plateau de la table de chevet, assembler quatre lattes de 40 cm à deux lattes de 30 cm grâce à des clous tête homme * de 30 mm. Prévoir 2 clous en vis à vis par fixation.
* Les clous tête homme possèdent une petite tête qui devient presque invisible dans le bois et qui peut même être enfoncée complétement dans le bois à l’aide d’un chasse clou.
Finaliser le cadre du plateau en clouant deux lattes de 43 cm sur les côtés.
Reproduire ces étapes pour le second plateau.

plateau table bois palette
Fixer les lattes avec des serre-joints permet de clouer les côtés plus facilement

2. Les pieds
Les pieds sont fabriqués avec chacun une latte de 45 cm* sur laquelle on fixe une latte de 13 cm et une latte de 17 cm avec des vis Ø 4 x 25 mm.
* Cette mesure peut être modifiée en fonction de la hauteur de votre matelas. Idéalement, le plateau du chevet doit se trouver à la hauteur du matelas ou légèrement en dessous.

fabriquer pied table
En jouant sur les épaisseurs des assemblages, on créé des encoches dans lesquelles s’inséreront les plateaux

3. L’assemblage
Disposer deux pieds à 33 cm l’un de l’autre puis placer un plateau pour pré-percer le bois sur les deux épaisseurs avec une mèche à bois Ø 8 mm.
Marquer par une lettre les emplacements percés (ou bien réaliser un gabarit de perçage pour que les avant-trous soient tous au même endroit).
Poursuivre les perçages pour le second plateau, puis passer aux autres pieds.

montage table chevet
Les encoches facilitent le placement des pieds et leur assemblage

4. Finaliser l’assemblage du meuble

Poncer les pieds puis les plateaux avant de les assembler grâce aux boulons poêlier Ø 6 x 50 mm et aux rondelles assorties Ø 6 mm. Placer la rondelle large à l’extérieur de l’assemble. Serrer à l’intérieur avec une clé plate de 10 mm.

assemblage meuble boulons
Les rondelles n’ont pas qu’un rôle esthétique, elles empêchent les têtes des boulons poêlier de s’enfoncer dans le bois

Finition du chevet en pin

Le bois de pin peut recevoir différentes finitions : il peut être peint, verni, patiné et même cérusé. Céruser un meuble aujourd’hui consiste à le blanchir (le mot vient du blanc de céruse, un pigment obtenu par oxydation du plomb depuis l’Antiquité, qui s’est révélé toxique et qui a été interdit en France en 1926) avec une pâte blanche à base de cire.

céruser le bois
La pâte permet de remplir les interstices du bois et également de la protéger

Si on souhaite renforcer l’effet du bois cérusé on doit, avant d’appliquer la pâte, creuser les veines du bois avec une brosse métallique. Dépoussiérer puis appliquer la pâte à céruser avec un couteau de peintre, en insistant dans les creux et les fissures du bois.

table chevet en palettes
La finition à base de cire lustre les surfaces, en les rendant douces et lisses, nourrit et protège le bois

Recette de la pâte à céruser

Basée sur la recette de cire pour meubles, la pâte à céruser est une variante simple à préparer soi-même avec de la cire en paillettes, de l’huile de lin et des pigments naturels.

1. Mesurer 15 g de cire en pépites (ou en copeaux découpés au couteau si la cire est brute) et 180 ml d’huile de lin. Ces doses donneront environ 200 ml de cire.

2. Dans une casserole faire chauffer à feu doux l’huile de lin et la cire en mélangeant avec la cuillère en bois. La cire fond dans l’huile en quelques minutes. Couper le feu. Utiliser une vieille casserole dédiée à ce type de préparation, car la cire est difficile à enlever.

3. Hors du feu, ajouter 1 cuillère à soupe d’essence d’écorce d’agrume et bien mélanger avec la cuillère en bois. Le mélange s’épaissit un peu. Si vous réalisez une cire neutre, la préparation est terminée.

4. Si vous fabriquez une cire à effet ou une pâte à céruser, ajouter dans le mélange encore chaud 1 cuillère à soupe de pigment naturel ou de nacre, de mica, de poudre métallique… Mélanger soigneusement.

5. Conditionner en pot de verre sans tarder. La cire va figer en une ou deux heures, puis devenir opaque. À noter : cette recette donne une texture assez souple, proche de la traditionnelle « cire antiquaire » en pâte. Pour une cire plus épaisse, modifier légèrement les proportions cire/huile.

6. Appliquer la cire, en couche fine pour un simple entretien, en couche plus épaisse si le bois n’a jamais été ciré auparavant, avec un chiffon en coton. Puis, faites reluire avec un chiffon de laine.

pâte à céruser
Application de la pâte à céruser teintée avec du pigment Terre d’Ombre sur un meuble peint en bleu

© images : Esprit Cabane


Pour aller plus loin

Meubles en palettes Feuilleter le livre Meubles en palettes, 13 pas à pas pour un mobilier sain, récup et design - Nathalie Boisseau
sur Cultura.com

Table à dîner, étagères, petit bureau, transat... grâce aux explications de Nathalie Boisseau, créez des meubles en palettes au design simple et naturel.
Le bois de palette est un matériau sans traitement chimique, écologique, économique, solide et sain : une matière première idéale pour réaliser soi-même son mobilier.

Si vous êtes un bricoleur débutant, la première partie de l'ouvrage vous permettra de vous familiariser avec les palettes et les outils à utiliser.
Si vous êtes plus expérimenté, choisissez votre futur meuble, suivez le pas à pas en images, puis appliquez la finition qui vous plaît... Il ne vous reste plus qu'à (faire) admirer votre travail !




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Housse transport vélo
  2. Les blogs des visiteuses
  3. Up-cyclage : La cabane en fenêtres
    de Nick Olson & Lilah Horwitz
  4. Tabouret en bois
  5. Street Art : Animaux en sac poubelle