Rédigé le | Mis à jour le | Maison écolo

La laine de bois est un isolant écologique de premier plan, particulièrement apprécié pour ses capacités à réguler la température intérieure en été comme en hiver. Bien qu’elle nécessite une épaisseur légèrement supérieure à celle des isolants traditionnels pour obtenir des performances similaires en hiver, sa forte densité et sa capacité thermique élevée en font un choix idéal pour les constructions à faible inertie comme les maisons à ossature bois. Cet article explore les caractéristiques, les avantages et les inconvénients de la laine de bois ainsi que ses différentes applications.

panneau laine de bois
Détail d’un panneau souple de laine de bois

La laine de bois en un coup d’œil

Aussi appelée fibre de bois, la laine de bois est fabriquée par défibrage de chutes de bois ou d’arbres non exploités. Ce matériau est reconnu pour ses excellentes performances en matière de confort d’été et ses propriétés hygroscopiques.

La laine de bois STEICO, par exemple, se distingue par sa capacité à réguler l’humidité. Son pouvoir isolant varie de 0,036 à 0,046 W/m.K. Cela signifie que cette fibre possède une faible conductivité thermique, ce qui la rend très efficace pour limiter les pertes de chaleur en hiver.

En outre, son excellent confort d’été permet de maintenir une température intérieure fraîche même lors de fortes chaleurs extérieures. En termes d’isolation phonique, la laine de bois offre de bonnes performances. Même si sa résistance au feu est classée E, elle ne s’enflamme pas facilement. Ce qui constitue un avantage en matière de sécurité.

Avec une durée de vie supérieure à 50 ans, ce matériau biosourcé est spécialement adapté au bâti ancien. Ce qui justifie sans doute son prix relativement élevé. Mais cela vaut bien la peine.

Quelle épaisseur de laine de bois pour une isolation efficace en hiver ?

L’épaisseur nécessaire pour obtenir une isolation performante varie selon les applications. Voici un guide des épaisseurs recommandées :

Combles perdus

Pour obtenir une résistance thermique (R) adéquate, il leur faut :
35 cm : R = 7.4 ;
40 cm : R = 8,4 ;
45 cm : R = 9,5.

Rampants

Ce sont les parties inclinées sous le toit. Elles ont besoin d’une épaisseur de 24 cm de laine de bois pour atteindre une résistance thermique de 6,6.

Toiture (Sarking)

En toiture, le système de sarking requiert :
24 cm d’épaisseur pour une résistance de 6,0 ;
28 cm d’épaisseur pour une résistance de 7,0 ;
36 cm d’épaisseur pour une résistance de 9,0.

Murs

Pour les murs intérieurs, l’épaisseur de la laine de bois nécessaire varie aussi en fonction du niveau d’isolation souhaité :
5 cm pour 3,8 de résistance ;
16 cm pour 4,4 de résistance.

Murs ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur)

Pour l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) des murs, les épaisseurs recommandées sont :
16 cm : R = 4.0 ;
20 cm : R = 5,0.

En général, les recommandations varient selon l’application spécifique, mais elles convergent toutes vers l’objectif d’améliorer le confort thermique et de réduire les coûts énergétiques.

Prix de la laine de bois et aides financières

La laine de bois est généralement plus coûteuse que les isolants traditionnels. Voici une estimation des coûts, pose incluse :

Combles perdus : avec une résistance thermique (R) de 7 à 10, le prix varie entre 35 et 45 € HT par m².
Rampants : sans finition, les coûts se situent entre 27 et 45 € HT par m². Avec des plaques de plâtre, le prix monte à 62-125 € HT par m².
Toit (isolation extérieure) : avec une résistance thermique de R = 6 à 7,5, les prix fluctuent entre 100 et 250 € HT par m².
Murs : l’isolation intérieure des murs, avec une résistance thermique de R = 3,7 à 6, coûte entre 24 et 30 € HT par m². Pour une isolation extérieure, par contre, avec une résistance thermique de R = 3,7 à 5,5, les prix varient entre 80 et 150 € HT par m².

Pour une isolation par soufflage de laine de bois Steico Zell, le devis se présente comme suit. À supposer que vous choisissiez une épaisseur de 35 cm pour une résistance de 7 m². K/W, le coût total (hors aide) s’élève à 2 300 € HT. Le m² vous revient donc à 33 € HT.

D’emblée, cela paraît quelque peu cher. Mais des aides financières comme MaPrimeRenov, CEE, la TVA à 5,5 %, et l’Éco-prêt à taux zéro peuvent être mobilisées pour amortir les dépenses.

La laine de bois en vrac pour l’isolation des combles perdus

La laine de bois en vrac, conditionnée en sacs, est idéale pour l’isolation des combles perdus. Avec une densité variant de 30 à 45 kg/m³, elle offre une bonne performance thermique et un excellent confort d’été.

Par exemple, la Thermofibre (Gutex) a une conductivité thermique (λ) de 0,039 W/(m². K) et une densité de 25 kg/m³. Par contre, la Zell (Steico) a une λ de 0,038 W/(m². K) et une densité de 32 kg/m³.

Pour une isolation efficace des combles perdus, il est recommandé de viser au moins 35 cm d’épaisseur, correspondant à une résistance thermique minimale de R = 7 m². K/W. Une épaisseur accrue permettra d’atteindre des performances thermiques encore meilleures.

La laine de bois en panneaux semi-rigides

Les panneaux de laine de bois semi-rigides, d’une densité moyenne de 55 kg/m³, sont utilisés pour l’isolation intérieure des combles aménagés et des murs.

Ces panneaux offrent un excellent confort thermique et acoustique, tout en étant faciles à installer. Ils s’insèrent parfaitement dans une ossature secondaire, ce qui les rend particulièrement adaptés aux constructions en ossature bois.

panneau rigide fibre de bois
Sous toiture en panneaux de fibre de bois rigide

La laine de bois en panneaux rigides

Les panneaux rigides de laine de bois, avec une densité variant de 110 à 250 kg/m³, sont destinés à l’isolation par l’extérieur (ITE) des toitures, des murs et des planchers. De manière pratique, les références principales se présentent comme suit :
Steico Therm (Steico) : λ = 0.039 W/(m².K), densité = 110 kg/m³ ;
Thermosafe (Gutex) : λ = 0,038 W/(m². K), densité = 160 kg/m³.

Bien que plus coûteux que les options traditionnelles, ces panneaux offrent une excellente résistance thermique et sont idéaux pour réduire les ponts thermiques.

Avantages et inconvénients

Effectivement, la laine de bois est un isolant naturel de plus en plus prisé. De même qu’elle offre une alternative intéressante aux matériaux traditionnels, elle présente des défis qu’il convient de bien comprendre.

Avantages de la laine de bois

La laine de bois présente de nombreux avantages, notamment en matière de confort d’été. Grâce à sa forte densité et à sa capacité thermique, elle offre une excellente protection contre la chaleur estivale, garantissant ainsi un intérieur frais.

De plus, elle régule efficacement l’humidité, ce qui en fait un matériau idéal pour les bâtiments anciens. En termes d’isolation phonique, la laine de bois excelle également, contribuant à un environnement calme et silencieux. Sa durabilité est un autre atout majeur, car elle possède une longue durée de vie et reste stable au fil du temps.

Enfin, sur le plan écologique, la laine de bois est un matériau biosourcé et renouvelable, s’inscrivant dans une démarche respectueuse de l’environnement. Toutefois, elle présente quelques défis.

Inconvénients de la laine de bois

L’inconvénient majeur de la laine de bois est son prix relativement élevé, ce qui peut représenter un frein pour certains projets. Ensuite, son comportement au feu est moins performant, nécessitant des précautions particulières pour garantir la sécurité. De plus, la laine de bois est sensible à l’eau et doit être soigneusement protégée de l’humidité pour éviter toute dégradation.

Conclusion

La laine de bois est un isolant performant et écologique, particulièrement adapté pour les maisons à ossature bois et les combles perdus. Bien que plus coûteuse que les isolants traditionnels, elle offre un excellent confort thermique et acoustique ainsi qu’une bonne régulation de l’humidité. Sa production à partir de matières renouvelables en fait une option durable pour l’isolation des habitations.

© images : Guilhem A D via commons.wikimedia


Pour aller plus loin

Cabin porn Esprit cabane Découvrir le livre Cabin porn - L'esprit cabane – Zach Klein et Steven Leckart

Sur Cultura.com
L’esprit cabane, c’est l’union de la nature et des constructions les plus simples pour un mode de vie serein et apaisé. Cabin porn a pour origine un projet Internet conçu par un groupe d’amis qui souhaitait trouver l’inspiration pour leurs constructions. Leur site a rapidement attiré plus de dix millions de passionnés qui ont partagé leurs projets ou leurs trouvailles. Isolées ou urbaines, sur l’eau ou en l’air, en tôles ou en feuillages, les cabanes du monde en entier invitent à renouer avec la nature.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Faire un tapis tressé
  2. Up-cycling : les tapis Boucharouite au musée
  3. Lessive au savon de Marseille
  4. Rénovation : les bonnes idées d’Anaïs et de Christophe
  5. DIY : Un meuble vasque en palettes pour la salle de bains