*** Technique du chevillé-collé - Esprit Cabane
Rédigé le 8 janvier 2007 | Mis à jour le 24 février 2012
Accueil | Bricolage | Fabriquer ses meubles | Technique du chevillé-collé

cheville-colleTechnique d’assemblage géniale, car invisible et très solide, idéale pour les meubles en planches épaisses, voire très épaisses. On utilise des chevilles de bois (tourillons).
La phase délicate est le perçage des trous, il faut prendre son temps ou mieux, utiliser un support à perceuse ou encore un gabarit de perçage. La mèche à bois doit bien sûr être du même diamètre que les chevilles, 6 mm par exemple.

Pour plus de facilité, on peut également faire un gabarit : dans une bande de carton (hauteur identique à l’épaisseur du bois utilisé), dessiner deux cercles représentant les chevilles. Les évider. Placer le gabarit sur le bois, et avec un feutre dessiner les cercles.

Mesurer la longueur d’une cheville, diviser cette longueur par deux. Placer sur la mèche un petit élastique matérialisant cette « demi-longueur » ; ceci pour éviter d’avoir des trous exagérément profonds. A noter que sur certaines mèches à bois, des repères sont déjà matérialisés.

On commence à percer : pour cela, on place la mèche au centre du cercle dessiné au feutre. Avant de commencer à tourner, on enfonce bien la pointe de la mèche dans le bois – s’il n’y a pas de pointe c’est que ce n’est pas une mèche à bois.
Si on travaille avec une perceuse, on utilise d’abord des vitesses lentes. Ensuite, on accélère. On répète l’opération pour le deuxième trou.

Quand tous les morceaux à assembler sont percés, on verse dans chacun des trous un peu de colle et on enfonce une cheville. On assemble les éléments, en général on termine par la tablette du haut, qui vient coiffer l’ensemble du meuble. On vérifie l’aplomb, on place des poids et on laisse sécher une nuit.


5 pensées sur “Technique du chevillé-collé

  • 28 avril 2014 à
    Permalink

    Bonjour,
    Je souhaiterai monter des étagères dans la niche qui se trouve dans ma salle de bain. Et par pur esthétisme, je ne veux pas utiliser de console pour les soutenir, car je n’ai pas envie que les supports se voient. Pensez-vous que je puisse utiliser la technique du chevillé-collé pour les fixer? En sachant qu’elles me serviront à ranger les divers produits de toilettes et lessive.
    Merci

    Répondre
  • 11 septembre 2012 à
    Permalink

    merci pour cette explication qui est très claire, je vais enfin pouvoir monter le meuble de ma fille. 🙂

    Répondre
  • 12 juin 2012 à
    Permalink

    Il existe un petit kit d’assemblage peu onéreux avec des tourillons, la mèche correspondante, une butée qui se fixe sur la mèche (plus pratique que l’élastique), et 4 centreurs (on fait d’abord le perçage des tranches, on place les centreurs dans les trous, pointes vers le haut, on place la planche à fixer au bon endroit et les pointes des centreurs marquent l’emplacement du deuxième trou à percer).

    Je suis débutante et j’ai réalisé sans problème la console bois et osier, ainsi qu’un meuble avec des tiroirs en caisse à vin!

    N’hésitez pas à vous lancer!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PLUS de Fabriquer ses meubles




PLUS de Bricolage