*** Recette : Huile dure - Esprit Cabane
Rédigé le | Mis à jour le | Protéger le bois

L’huile dure (ou huile qui dure) est une huile protectrice pour le bois, utilisée en finition principalement pour les parquets mais également pour les lambris et le mobilier. Cette huile naturelle fonce très légèrement la couleur du bois tout en laissant les veines du bois apparentes, avec un joli rendu mat.

Huile dure, une finition pratique et résistante

L’intérêt de l’huile dure, au delà de sa bonne résistante à l’abrasion, est qu’elle est non filmogéne. En effet, elle imprègne les fibres du bois en profondeur contrairement à un vernis ou à une lasure (qui forme une pellicule en surface). L’entretien est alors facilité, en permettant d’éviter la fastidieuse étape de préparation (décapage, ponçage, dépoussiérage) des surfaces. Comme pour la peinture Suédoise, il s’agira simplement de ré-imprégner à nouveau le bois avec la préparation. Pour le nettoyage, on utilisera un détergent naturel (savon noir, savon de Marseille) qui assainira les surfaces sans les agresser.

recette huile dure

Recette d’huile protectrice « dure » à base d’huile de lin

Ingrédients
– Huile de lin,
– Vinaigre d’alcool blanc,
– Argile,
– Blanc de Meudon,
– Huile essentielle fongicide (Tea Tree, Lavande, Thym, Cannelle ou Eucalyptus) ou extrait de pépins de pamplemousse

Pour 1 litre d’huile dure
1. Diluer 1 cuillère à café d’argile puis 1 cuillère à café de Blanc de Meudon dans 3 cuillères à soupe de vinaigre.
2. Allonger ce mélange avec 20 cl de vinaigre. Ajouter 15 gouttes d’huile essentielle ou d’extrait de pépins de pamplemousse.
3. Verser 75 cl d’huile de lin. Mélanger soigneusement l’huile et le vinaigre avec un fouet jusqu’à l’émulsion.

recette huile protectrice

Principes actifs des différents ingrédients

L’huile de lin est l’huile végétale qui est naturellement la plus siccative (qui sèche le plus vite), elle durcit assez facilement. C’est pourquoi cette huile est très souvent employée dans les finitions décoratives.
Le vinaigre joue ici le rôle de diluant. Contrairement aux essences, le vinaigre n’est pas volatil et sera donc plus sain.
L’argile va jouer le rôle de siccatif et aider à sécher la finition. Elle a aussi un rôle fongicide en luttant contre les champignons.
Le blanc de Meudon va aider à durcir la finition et éviter que le bois ne jaunisse.
L’huile essentielle va traiter le bois et le protéger contre la vrillette.

huile protectrice bois

Application de l’huile dure

Brasser l’huile dure avant application car le mélange a tendance à sédimenter.
Supports : Bois secs, bruts ou poncés et bien dépoussiérés.

1. Appliquer une première couche d’huile avec un pinceau large. Attendre 30 minutes. Essuyer le surplus avec un chiffon non pelucheux au besoin. Certaines zones peuvent déjà être sèches au toucher.
2. Attendre 6 heures avant de passer la seconde couche. Compter 48 heures pour un séchage complet.

Pour des finitions teintées, voir le sujet teinter le bois avec du brou de noix.

Cette recette (testée et adoptée) est adaptée d’une recette qui m’a été transmise lors de la dernière SERD par Régine Quéva (merci Régine !), auteur spécialiste des algues et des produits naturels.

recette huiler le bois


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)




111 réponses à “Recette : Huile dure”

  1. bonjour,
    Pouvez vous me dire quelle argile nous faut il utiliser svp?
    Blanche, verte, grise ou peu importe?
    Merci pour votre réponse
    christine

  2. Bonjour, devant l’abus des revendeurs de produit écologiques pour traiter les parquets, je me suis intéressé à votre recette. Merci de partager ces données, je pense qu’on peut réussir a respecter dame nature sans avoir forcément un portefeuille bien garni. Malheureusement, après avoir passé 3 couche avec un bon temps de séchage entre chaque, sans oublier d’essuyer le surplus,+ 3 jours de séchage final, le résultat n’est pas tout à fait convaincant. En effet, à la moindre goutte d’eau, le plancher se tâche légèrement, du coup, j’ai essayé d’essuyer à l’eau. Le résultat n’est pas mieux, la tâche en est d’autant plus grande. Pensez vous que cela pourrai être du à un surplus d’huile qui n’aurai pénétrez. L’application d’une cire d’abeille ne pourrais-t’elle pas être une solution envisageable afin d’obtenir un résultat plus vitrificateur? Merci d’avance pour votre réponse

  3. Bonjour,
    Cela fait quelques temps que je cherche une huile dure écologique.
    Je viens de découvrir la recette, je vais la tester dès que possible.
    Juste une petite question. Quel argile utiliser ?
    Merci
    Cordialement
    Nathalie

    • Bonjour Nathalie,
      Utilisez n’importe quelle argile (jaune, blanche, verte) cela ira très bien. J’ai fait avec de la verte,
      Bonne finition,
      Cdt,
      Nathalie

  4. Bonjour,
    Je viens d utiliser votre recette pour un plan de travail en bouleau blanc
    Les fibres du bois se redressent.
    Faut il égrèner entre les couches ou bien
    la dernière couche uniquement ?
    Grain maxi 120 ou 220?
    Merci

    • Bonjour Bastien,
      Entre chaque couche c’est mieux. Pour le grain, commencez par le 220 et passez au 120 si ce n’est pas suffisant.
      Bonne protection,
      Cdt,
      Nathalie

Répondre à Esprit Cabane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Evénements écolos décembre 2010
  2. Exposition ‘Neuf Objets’ -1-
  3. Nouvelles étiquettes pour un air
    intérieur plus sain
  4. Nantes : la Villa Déchets
  5. Abat-jour en bambou