*** DIY : Du papier mâché sans papier ! - Esprit Cabane
Rédigé le | Mis à jour le | Activités enfants

Recycler le contenu des poubelles en activité créative pour les enfants ? C’est possible avec cette recette de papier mâché sans papier à fabriquer avec divers emballages en carton !

pulpe papier

Recette de la pulpe de papier

Pour fabriquer de la pulpe de papier, récupérer les emballages carton jetés au recyclage, au bureau, à l’école, à la maison :
– Cartons d’emballages divers,
– Boites d’oeufs,
– Cartonnettes,
– Rouleaux divers,
– Sacs en kraft ou en papier épais,
– Emballages de gâteaux ou de plaques de chocolat…

Tous ces cartons sont constitués de cellulose (principal constituant du bois), qu’il est intéressant de recycler. A noter que les boites d’oeufs sont elles-mêmes issues du recyclage du papier et que le papier peut se recycler jusqu’à 10 fois !

1. Déchirer en petits morceaux tous les matériaux carton et/ou papier issus de la poubelle de tri. Les placer dans un saladier et les recouvrir d’eau.

2. Quand les morceaux de carton et/ou papier sont bien imbibés d’eau (les laisser tremper au moins 2 heures) et sont complétement ramollis, mixer le tout avec un mixeur plongeant. Ne pas hésiter à rajouter de l’eau si le mélange devient trop épais et difficile à mixer.

papier mache sans papier

3. Placer cette « pulpe » de papier (sorte de pâte grumeleuse) dans un égouttoir et laisser la s’égoutter. La presser pour exprimer toute l’eau.

4. Ajouter de la colle à la pâte, dans la proportion d’au moins 1/4 de colle pour 3/4 de pâte égouttée. Malaxer le mélange pâte à papier / colle.
La colle peut être au choix :
– De la colle à papier peint (amidon en poudre diluée dans de l’eau),
– De la colle à bois (colle vinylique) diluée avec de l’eau,
– De la colle de farine (voir recette) faite maison

Que faire avec de la pulpe de papier ?

Le mélange pâte de papier et colle peut être appliqué sur n’importe quelle forme pour fabriquer un masque de carnaval, un luminaire design oversize, un casque, un vide-poche… Travailler bout par bout, en gardant une épaisseur d’environ 1 cm, pour que l’objet soit solide. Une fois sec, l’objet peut bien sûr être peint, verni…

papier mache sans papier
papier mache sans papier


© image : Esprit Cabane


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Papa Noël du Québec
  2. Fringues, système D
  3. Upcycling de tiroirs
  4. Table de salon
  5. Actus écolos mars avril 2008