*** Découverte : Créer une piscine naturelle dans son jardin - Esprit Cabane
Rédigé le | Mis à jour le | Au jardin

Se baigner au milieu des nénuphars, des plantes aquatiques, des grenouilles et des libellules est un rêve qui devient désormais possible avec le concept de bassin de nage biologique. La piscine naturelle est une nouvelle façon de concevoir un espace de baignade, en tentant de se rapprocher au maximum d’un étang naturel.

piscine naturelle
Une piscine filtrée naturellement avec des plantes purifiantes

Comment fonctionne une piscine conçue de façon biologique ?

En recréant un écosysteme, le but est de créer un espace de baignade qui s’équilibre et se régénère de lui même. La zone de bain proprement dite est pourvue d’un filtre à sable, d’un écumoire, d’un compartiment de sédimentation et d’un filtre UV. La zone de plantation (ou lagunage) avec des espèces aquatiques spécifiques comme l’iris et la véronique des marais, le rubanier ou la renoncule aquatique, le nénuphar, etc va assainir et filtrer l’eau. La dernière zone dite de régénération (facultative) est une cascade qui va aérer et oxygéner l’eau.

En plus de la flore, le bassin de nage écologique accueillera une faune composée de bactéries et d’animaux qui vont transformer les déchets organiques de l’eau en nutriments essentiels pour les plantes. On y trouvera des puces d’eau, des insectes, des grenouilles, des poissons et des escargots d’eau. Pour s’inspirer voir toutes les piscines idéales ici

piscine dans rocher
Une piscine spectaculaire installée sur un piton rocher

L’emplacement idéal pour installer une piscine naturelle

Le choix se portera en priorité sur un emplacement semi-ombragé. Cela limitera le développement des algues et créera un environnement propice à la pousse des plantes bénéfiques. Si un ruisseau ou un petit court d’eau est situé sur le terrain, il pourra judicieusement être utilisé pour alimenter le bassin naturel.

Usuellement, en fonction de la forme, de la taille et de l’esthétique, beaucoup de dénominations différentes sont utilisées. « Piscine naturelle » est employée quand son esthétisme se confond avec une piscine traditionnelle. « Etang de baignade » quand le bassin ressemblera de très près à un plan d’eau naturel.

Le projet dépendra donc de l’environnement immédiat, de la place disponible, de la configuration du terrain, de la présence d’arbres ou non. Y-a t-il de la verdure, des rochers ? Quelle est la nature du sol ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Agenda écolo Janvier à Mars 2010
  2. Oreiller en toile à matelas
  3. DIY : Du papier mâché sans papier !
  4. L’élégance des couleurs
  5. Actus écolos novembre décembre 2007