Rédigé le | Mis à jour le | Recettes de peintures

peinture blanchepeinture renovationVoici une recette de peinture blanche multi-supports, très économique, simple à fabriquer et à appliquer. Cette finition à l’aspect mat s’applique en 2 ou 3 couches à la brosse ou au rouleau et devient opaque en séchant. Grâce à la chaux, le blanc obtenu est très doux, à la fois lumineux et naturel, il pourra être utilisé en rénovation ou en neuf.

Cette peinture est non lessivable et sera idéale pour les plafonds, les murs de chambre et de pièces sèches. En cas de dégâts, on prépare à nouveau de la peinture et on recouvre avec une nouvelle couche. La préparation n’utilise pas de pigment blanc, ce qui est un avantage tant au niveau de la fabrication que du coût.

Matériel
Lait écrémé non-bio*,
Chaux aérienne,
Récipient pour doser (verre mesureur),
Récipient pour mélanger (seau),
Fouet,
Bac pour peinture au rouleau,
Rouleau


Quels supports pour cette peinture ?

peinture briques boisOn peut l’appliquer sur :
– des peintures anciennes poncées,
– du placo-plâtre,
– du Fermacell (retour de Moumouc dans les commentaires),
– du papier peint (retour de Florence sur la page Facebook),
– des enduits terre,
– de la brique,
– du carton,
– du bois

Recette de la peinture blanche chaux et lait

Mélanger au fouet 1 volume de lait non bio écrémé* avec 1 volume de poudre de chaux aérienne. Brasser bien au fur et à mesure de l’utilisation. Se conserve peu de temps (2 ou 3 jours) donc en fabriquer à la demande.
Note septembre 2018
Pour peindre des plafonds et rendre la peinture plus épaisse, on peut baisser un peu le volume de lait. La peinture reste bien solide et ne farine pas. Faites des tests !

Quelle quantité préparer ?
3 litres de lait mélangés avec 3 volumes identiques de chaux (verser 1 litre de lait dans un récipient et marquer le niveau, remplir de chaux jusqu’à ce niveau ou bien utiliser un verre mesureur de 1 litre) serviront à couvrir en 3 couches une surface de mur de 15 m2, soit un rendement pour 1 litre de lait mélangé à 1 litre de chaux de 5 m2 (peints en 3 couches).

Quel rouleau utiliser ?
Pour une finition lisse et sans traces le mieux est d’utiliser un rouleau en fibre rase, pour peinture brillante, finition laquée, pour murs et boiseries. Les rouleaux en mousse ont tendance à laisser des traces de petites alvéoles surtout à la première couche, à éviter donc.

Pourquoi utiliser du lait dans la recette ?
Parce que le lait est une colle naturelle. Voir le sujet Colle au lait.

Où trouver de la chaux aérienne ?
On trouve de la chaux CL 90 (vendue en gros conditionnement, 20 kgs) ou de la Fleur de chaux (vendue en petits conditionnements, 1 kg ou 500 g) en magasin de bricolage ou de matériaux.
recette peinture blanche

Rendre la peinture lessivable ?

Cette formule de peinture étant réversible (une goutte de liquide crée une transparence qui disparaît à nouveau au séchage), il faut appliquer sur la peinture sèche un vernis incolore mat si l’on souhaite destiner la peinture à une salle de bains ou une cuisine.

Teinter la peinture ?

On peut teinter cette peinture lait/chaux avec des pigments compatibles avec la chaux, de types oxydes ou ocres (en général, on préconise 20 % de pigments / poids de la chaux) mais la teinte restera claire du fait de la chaux.
Au moment de la préparation, entre la couleur de la peinture fraiche et de la peinture sèche, il faut compter une perte de teinte d’environ 50 %. Faire des essais et noter les échantillons.
Voir le Nuancier de pigments naturels

Le retour de Céline, qui a repeint la chambre de sa fille avec cette peinture : « Ultra simple à préparer, finition mate et bien blanche, je trouve cette peinture magique. Le fait que la peinture ne soit pas opaque à l’application est un peu déconcertant au début mais c’est vite oublié car en séchant la peinture est bien opaque, je confirme ! Ses qualités ? Le prix imbattable, l’odeur (sent un peu le lait à l’application) non agressive, sans produits chimiques, la composition, la simplicité de fabrication et l’application facile. C’est vraiment top, merci Esprit Cabane ! »
(Quimper, juillet 2017)

* Pourquoi préconiser du lait écrémé non-bio dans la recette ?
Un retour signale que la recette préparée avec du lait bio a dégagé des mauvaises odeurs en séchant (15 jours d’odeur déplaisante). Cela n’a pas été mon cas. J’ai utilisé du lait en brique basique non bio et écrémé et n’ai pas eu ce problème. (Oui je sais c’est bien la première fois que je recommande d’utiliser un produit non bio !. Je vous conseille de choisir du lait de base (non enrichi en vitamines ou autre) non bio écrémé. En cas de doute faire un test avec le lait que vous voulez utiliser. Laisser sécher au moins 24 heures et renifler votre coin de mur (!)


Où trouver des pigments naturels
et des oxydes ?

logo Ocres de France

La société des OCRES DE FRANCE, producteur et spécialiste des pigments depuis 1901, propose une large gamme de pigments naturels, ocres et terres colorantes et d'oxydes et de pigments synthétiques.

Bénéficiez de 5% de réduction pour toute commande sur les pigments et les charges sur le site www.ocres-de-france.com avec le code ESPRITCABANE.

Les pigments naturels résistent bien au UV, sont compatibles avec la chaux et sont stables dans le temps. La gamme de ces couleurs naturelles va des jaunes aux rouges en passant par les ombres, les gris, les terres vertes.

Les oxydes et pigments synthétiques permettent d'élargir la gamme de couleurs. Les oxydes peuvent se mélanger aux ocres et aux terres colorantes pour les renforcer. La plupart sont compatibles avec la chaux.


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)




211 réflexions sur “Peinture blanche à la chaux et au lait

  • Bonjour,

    J’ai besoin de votre expertise. J’ai un problème et je ne comprends pas pourquoi.
    J’ai peint l’intérieur de ma maison il y a 10-15 ans avec une peinture à la chaux aérienne avec la formule associant une giclette de liquide vaisselle, de la colle à papier peint (QUELID) et de la chaux. J’ai eu un dégât des eaux et je voulais rafraichir certaines zones. J’ai repris cette formule mais cela n’a pas marché (peinture visqueuse laissant des traces, impossible à étaler au rouleau fibre rase). Sans doute parce que j’ai utilisé de restes de colle Quelid et un sac de chaux de mes précédents travaux, donc sans doute trop ancienne et ayant pris l’humidité (?).
    J’ai poncé cette couche de chaux pour la retirer. Et j’ai décidé de faire votre formule avec un sac de chaux neuve.
    Pour 5L de peinture j’ai mis :
    – 1L de lait non bio demi écrémé
    – 2L d’eau
    – 1 bouchon de savon noir liquide
    – 3 volumes de chaux (boite de lait utilisée pour mesurer)
    J’ai agité avec un agitateur à peinture sur perceuse tous les jours pendant 4 jours

    J’ai deux soucis :
    – d’une part le mélange est mousseux en surface
    – mais surtout malgré les agitations quotidiennes, la chaux se dépose en partie au fond du pot, Et même quand j’ai agité avant de peindre, le temps que je peigne le contenu d’un bac à peinture, il y a un dépôt de chaux au fond du bac.

    Quelle erreur est ce que j’ai faite ?

    Merci par avance de votre réponse

    Répondre
    • Bonjour Etienne,
      Il n’y a pas d’erreur mais oui ce type de peinture sédimente il faut la remuer. La colle à papier peint (récente c’est mieux ;-) peut aider oui.
      Bon courage, Bonne finition, Cordialement,
      Nathalie

Répondre à Vanessa Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Au hasard
  1. Récup : Construire une serre en palettes
  2. Les activités manuelles écologiques
  3. Préparer soi-même de l’eau pétillante
  4. Arte povera
  5. Colle au lait pour étiqueter les confitures et les bocaux faits maison