Esprit Cabane

Retapisser un fauteuil bridge

La restauration d’un fauteuil n’est pas très compliquée. Il s’agit le plus souvent de retendre les sangles et de les renforcer avec quelques semences de tapissier. Avec un minimum de connaissances en tapisserie, on peut changer le tissu et rajeunir le style de n’importe quel fauteuil. On peut également peindre, céruser ou poncer le bois.

Commencer par enlever l’ancien tissu à l’aide d’un ôte-clou ou d’un tounevis plat, en prenant soin de ne pas rayer le bois. Mettre de côté l’ancienne assise et le dossier ; ils serviront de patrons pour le nouveau tissu. Ôter la galette faite avec du crin et de la bourre.
Retourner le fauteuil et retendre les anciennes sangles détendues, les fixer avec quelques semences.
Pour retendre les sangles des fauteuils, il faut utiliser un tire-sangles. Les tapissiers ont l’habitude de se fabriquer le leur avec une cale de bois, du cuir et quelques clous. On peut aussi en acheter mais le mieux est de le faire soi-même. Fixer avec quelques semences un tissu épais plié en deux sur l’extrémité d’une chute de bois, puis enfoncer une dizaine de clous fins à l’autre extrémité. Couper la tête des clous avec une pince coupante. Le tire-sangles est prêt.
Ajouter de nouvelles sangles en renfort. Pour cela, clouer la nouvelle sangle avec 2 semences en laissant une marge de 3 cm, replier ces 3 cm et clouer 3 autres semences (entre les deux précédentes maintenant invisibles).
Tendre la sangle à l’aide du tire-sangles : agripper la sangle en plaçant le tire-sangles côté tissu en levier sur le bois du cadre, baisser le tire-sangles (côté clous) vers le bas au maximum et clouer 2 semences. Couper la sangle en laissant une marge de 3 cm, replier la bordure de 3 cm et fixer 3 nouvelles semences. Répéter l’opération pour chaque sangle.
Couper le tissu en se basant sur les patrons de l’ancien tissu. Commencer par le dossier, souvent composé de carton fort et de bourre avec un tissu devant et un tissu derrière. On fixe d’abord le tissu de derrière au dossier avec des semences, on replace le carton
et la bourre. Puis on dispose le tissu du devant du dossier avec quelques agrafes. Ensuite fixer le tissu de l’assise : replacer soigneusement la galette de rembourrage, puis s’aider de quelques épingles pour tendre le tissu.
Pour masquer les aggrafes et finir joliement la restauration du fauteuil, on peut choisir un galon fixé avec une colle multi-usages ou bien de faux clous décoratifs, rapides à poser.