*** Recette : La peinture au lait ou à la caséine - Esprit Cabane Recette : La peinture au lait ou à la caséine -
Accueil | Décoration | Recettes de peintures | Recette : La peinture au lait ou à la caséine | Commentaires page 3

recette peinture au lait
Les premières traces d’utilisation de la peinture au lait (ou à la caséine) remonte à l’antiquité et la plupart des meubles en bois peints des siècles passés ont été réalisés avec cette finition très résistante dans le temps. C’est la caséine, une protéine naturellement présente dans le lait, qui lui donne ses propriétés de résistance et de stabilité. On peut d’ailleurs également fabriquer de la colle avec la caséine de lait.

Recette de la peinture de lait

Pour 0,25 litre de peinture (environ 4 m² en 1 couche)
– 1/2 litre de lait écrémé,
– 2 C à soupe de vinaigre,
– 150 g de Blanc de Meudon *,
– Pigments : 1 cuillère à café de gouache ou de colorant, ou 2 cuillères à café de pigments naturels
Supports
Meubles en bois brut, meubles anciens dégraissés et poncés, petite décoration en bois, en plâtre, en carton

1. Faire chauffer à feu doux, sans faire bouillir pendant environ 5 minutes 1/2 litre de lait écrémé mélangé avec 2 cl de vinaigre d’alcool blanc (1 cuillère à soupe). Le lait va cailler. Verser doucement pour que le petit lait jaunâtre en surface s’écoule. Filtrer le reste dans un filtre très fin, type filtre à café universel. Laisser s’égoutter le caillé quelques heures ou une nuit.

2. Avec cette quantité, on obtient environ 100 g de caillé. Délayer cette pâte avec 1 cuillère à soupe d’eau. On doit obtenir un mélange crémeux, un peu épais, comme un yaourt. A cette étape, on peut ajouter si on veut conserver la peinture plus de quelques jours 3 gouttes d’HE de clous de girofle ou de tea-tree.

peinture lait filtrepeinture lait caille



3. D’autre part, mélanger 150 g de Blanc de Meudon dans 1 à 2 dl d’eau. On obtient une matière grisâtre, crayeuse, qui va servir de charge à la peinture. Ensuite, on mélange soigneusement les deux préparations.
peinture lait mélanges



4. Préparer la charge colorante : on peut utiliser de la gouache ou de l’huile fine d’artiste pour les petites préparations, des colorants universels écologiques ou des pigments naturels pour des quantités de peintures plus importantes. Le plan de l’étagère est en ligne dans la rubrique « fabriquer ses meubles ». La finition de l’étagère a été faite avec deux couches de cire incolore naturelle pour meubles.
peinture lait étagère détailpeinture lait teintes


La recette en vidéo

Voici la vidéo de Lyly Line qui a essayé cette recette de peinture au lait pour peindre des cadres.

Note
Le borax – ou sel de bore – facultatif dans la première version de cette recette, était proposé en additif comme conservateur pour les personnes désireuses de conserver la peinture plus de quelques jours. On l’achetait à l’époque en pharmacie. En effet, le borax a longtemps été employé comme agent anti-bactérien et surtout comme émulsifiant dans les recettes de cosmétiques.
C’est encore un sel très utilisé dans les recettes de produits ménagers, en alternative à l’eau de Javel, surtout aux Etats-Unis. En effet, la Californie assure presque la moitié de la production mondiale de borax (c’est un sel qui provient des lacs asséchés dans les régions désertiques), avec la Turquie. Depuis novembre 2008 la règlementation européenne a classé les sels de bore comme toxiques. Ils sont désormais interdits dans les produits cosmétiques.

Variante de la recette : Voir la recette peinture au fromage blanc
Blanc de Meudon ou Blanc d’Espagne, c’est de la craie naturelle broyée finement, se trouve en magasins de bricolage, au rayon ciment et poudre en paquet de 1,5 ou 5 kg. S’utilise également pour nettoyer le marbre et l’argenterie. Prix indicatif = 2 euros/kg.
Un doute, une question ?
Lire la FAQ des recettes de peintures ou bien poster un commentaire ci-dessous.

peinture lait etagere


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)


Shopping Partenaire

logo Ocres de France

Bénéficiez de 5% de réduction pour toute première commande sur les pigments et les charges sur le site www.ocresdefrance.fr avec le code ESPRITCABANE2018.
La société des OCRES DE FRANCE, producteur et spécialiste des pigments depuis 1901, propose une large gamme de pigments naturels, ocres et terres colorantes et d'oxydes et de pigments synthétiques.
Les pigments naturels résistent bien au UV, sont compatibles avec la chaux et sont stables dans le temps. La gamme de ces couleurs naturelles va des jaunes aux rouges en passant par les ombres, les gris, les terres vertes.
acheter pigments naturels Les oxydes et pigments synthétiques permettent d'élargir la gamme de couleurs. Les oxydes peuvent se mélanger aux ocres et aux terres colorantes pour les renforcer. La plupart sont compatibles avec la chaux.
acheter pigments oxydes


70 pensées sur “Recette : La peinture au lait ou à la caséine

  • 13 mars 2016 à
    Permalink

    Bonjour,
    J’ai la même question: est-il possible de travailler directement avec de la caséine en poudre? Si oui, en quelle proportion ?
    De plus, cette peinture peut-elle se faire sans colorant (juste avec le blanc de Meudon) pour obtenir une peinture blanche voire écrue ?

    Merci d’avance pour votre retour. Cordialement.

    Répondre
  • 14 octobre 2015 à
    Permalink

    Bonjour,

    j’aimerai beaucoup faire cette recette, par contre j’ai acheté de la caséine en poudre, pourriez-vous me donner la quantité que je dois mettre pour remplacer le lait !

    Merci d’avance !! et votre site est génial ! 🙂

    Répondre
    • 2 mars 2016 à
      Permalink

      euh… la peinture au lait C’EST de la peinture à la caséine donc nul besoin de remplacer le lait par la caséine. Il suffit juste de diluer la caséine dans de l’eau. Sauf que l’aspect ne sera pas le même, ça reste un produit transformé industriellement. L’intérêt de fabriquer sa propre peinture à la caséine est de retrouver le côté rustique. M’enfin bon… chacun voit midi à sa porte comme dit l’autre. Et faudrait quand même voir à LIRE l’article en en entier avant de poser des questions…. bon ok ça demande un effort… éhéhéhéhéhéhé….

      Répondre
      • 15 décembre 2017 à
        Permalink

        Merci Farfadet et Cie !

        Répondre
  • 18 septembre 2015 à
    Permalink

    Bonjour
    Je souhaite repeindre un plafond à la française qui est foncé et qui a été lasûre en chêne foncé il y a quelques années. Il n’est pas possible de le poncer ( trop fastidieux et pas du tout lisse).
    Je veux le repeindre en blanc. Que dois je appliquer comme peinture et faut il incorporer de l huile de lin pour u meilleur rendu?

    Répondre
  • 28 août 2015 à
    Permalink

    Bonjour,
    J’ai un plafond en pin dans la cuisine que j’aimerai peindre en blanc pour le rendre plus lumineux.
    La peinture au lait m’intéresse beaucoup.
    Le plafond jusqu’à présent était huilé avec de l’huile de lin + thérébentine+ sicsatif.
    Habitant à la campagne, je le lessive régulièrement car les mouches aiment bien nous rendre visite!
    Je vais bientˆot investir dans un balai vapeur qui permet de nettoyer les murs et plafond. Aussi, j’aimerai savoir si une cire serait suffisante et assez « dure » pour ˆetre malmenée par un balai vapeur ou une serpillère savonneuse?
    Merci beaucoup et désolée pour le message précédent qui n’a pas abouti!  

    Répondre
  • 17 août 2015 à
    Permalink

    Bonjour,
    Comment préparez-vous la charge colorante en utilisant de la peinture à l’huile fine d’artiste?
    Merci d’avance,
    Pierre

    Répondre
  • 29 juillet 2015 à
    Permalink

    Bonjour ! Je suis actuellement en phase ponçage de cire sur une armoire en chêne avec moulures et j’ai très envie d’utiliser de la peinture de lait (pigments rouges), je compte l’acheter chez mon fournisseur Midi Couleurs. La quantité de peinture est trop importante pour que je me risque à la réaliser pour une première fois ! Validez-vous mes choix ? Merci de prêter attention à ma réflexion !

    Répondre
  • 21 juillet 2015 à
    Permalink

    Bonjour,
    Je cherche une recette de peinture pour peindre des meubles en bois brut (pin) acheté dans le commerce.
    J’ai de la caséine en poudre que j’ai acheté il y a quelques temps. Savez-vous quelle quantité je dois utiliser pour avoir l’équivalent de votre recette ?

    Pas besoin de chaux ni d’huile de lin avec cette recette ? (c’est pour peindre un bureau notamment, le dessus risque d’être mis à rude épreuve).

    Merci d’avance de vos réponses et merci pour tous vos partages si utiles !

    Répondre
  • 1 mai 2015 à
    Permalink

    Bonjour, j’ai préparé cette peinture pour repeindre une table basse (table cirée à la base, que j’ai déciré avec le savon noir (super éfficace). Cependant j’hésite pour la finition de protection, la cire où le vernis? J’ai des enfants, et je voudrais savoir quelle serait la finition la mieux adaptée. J’ai peur que la cire ne puisse pas bien pénétrée ave la peinture. Merci de votre réponse.

    Répondre
    • 4 mai 2015 à
      Permalink

      Bonjour Karene,
      Je pense dans ce cas qu’il vaut mieux utiliser du vernis,
      Merci du retour et bonne finition,

      Répondre
  • 14 avril 2015 à
    Permalink

    Bonjour,

    existe t’il une recette pour créer la fameuse « sous couche » obligatoire qui doit être faite sur les plaques de placo ?
    Car les « sous couches spécial placo » proposées par les marques biologiques sont onéreuses…

    merci

    J’ai l’intention, après la sous couche, de peindre en blanc le plafond et les murs avec de la peinture à la fécule de pomme de terre.
    Peux t’on facilement peindre ces peintures à l’aide d’un rouleau ? (j’ai une très grande surface à peindre)

    merci !!!!!

    Répondre
    • 21 avril 2015 à
      Permalink

      Bonjour Isabelle,
      Prévoyez 3 couches de peinture plutôt que sous-couche + 2 couches de peinture, c’est pareil… Faites des test avant de vous lancer en grand 🙂
      Bonne peinture,

      Répondre
  • 8 avril 2015 à
    Permalink

    Bonjour
    merci pour ce site très bien fait!
    On m’a parlé de lait oxydé à passer sur des meubles en bois brut. Le rendu est très joli, comme une patine blanc/gris translucide qui laisse voir les veines du bois (à la différence d’une peinture qui le recouvre). En connaissez vous la recette?
    Merci!

    Répondre
  • 9 décembre 2014 à
    Permalink

    Bonjour, merci pour votre site, vos super recettes et conseils ! J’ai déjà réalisé une peinture au lait de chaud (très bon rendu), je souhaiterais désormais peindre un mur dans ma chambre, en blanc plutôt satiné, sachant que le support est fait des plaques de placo. Quelle recette de peinture me conseillez-vous pour avoir une peinture bien blanche ? Une recette au fromage blanc, celle au lait ? Avec de la farine de marbre ?
    A bientôt ! Eloïse

    Répondre
    • 13 décembre 2014 à
      Permalink

      Bonjour Eloise,
      Il faut utiliser une des recettes (lait et chaux, pommes de terre, suédoise (sans sulfate de fer)) pour les murs et utiliser du pigment blanc de titane en guise de pigments.
      Bonne peinture,

      Répondre
  • 13 octobre 2014 à
    Permalink

    bonjour, j’ai utilisé la peinture au lait sur un parquet et sans pigment opur lui donner un effet cérusé blanc. Tout a parfaitement fonctionné jusqu’à la vitification. La des lames semblent avoir « perdu leur couleur ». Ce donne un effet pas voulu mais pas désagréable au final de parquet « usé ». Auriez vous une idée pour rexpliquer la disparition de la peinture sur certaines lames?
    D’autre part, je fait un sommier en palettes repeintes à le peinture au lait, faut-il protéger avec un vernis pour éviter que la peinture ne s’en aille?

    Répondre
  • 12 septembre 2014 à
    Permalink

    Bonjour, je suis en train d’essayer cette belle recette sur un mur de ma chambre et je voudrais savoir si je pouvais mettre de l huile de lin pour la rendre moins terne et un peu plus lumineuse!? Deja est ce possible avec l huile de lin et aussi que puis je mettre d’autre? savon noir…Merci

    Répondre
  • 14 août 2014 à
    Permalink

    Bonjour

    Je suis en train de tester la peinture au lait et je voulais partager mon expérience. C est pour repeindre deux tables de nuit. Je voulais partir sur une couleur rouge. Or, avec les pigments que j avais, je n ai réussi qu a avoir du rose, rose que j ai trouve très joli mais…pas mon homme. Pour la deuxième couche, j ai eu l impression que mon lait ne caillait pas. Du coup, j ai laisse le lait trop longtemps sur le feu et me suis retrouvée avec un caille très dur et difficile à mélanger. J avais plein de petits bouts blancs dans ma peinture. Là, je teste la troisième couche. J ai mis un petit peu plus de vinaigre (j avais mis une cuillère à soupe les autres fois, la j ai vraiment mis 2 cl), le lait à caille plus vite et le caille reste souple. La suite demain pour la peinture!!!!!

    Répondre
  • 3 août 2014 à
    Permalink

    Bonjour,
    La peinture naturelle me passionne et j’ai 3 de vos livres, que je trouve très bien fait! (les 2 tomes sur la peinture naturelle + celui sur la chambre de bébé). je me suis lancée dans la peinture au riz pour la chambre de ma fille, sur du placo. j’ai vu après qu’il fallait une sous couche… pour les autres murs je souhaite donc poser une sous couche mais je ne vois pas de recette dans vos livres ni sur votre site. pouvez vous me conseiller? je vous remercie par avance!
    (je vous reprécise que c’est pour de la peinture au riz)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PLUS de Recettes de peintures




PLUS de Décoration