*** Peinture à la pomme de terre - Esprit Cabane Peinture à la pomme de terre -
Accueil | Décoration | Recettes de peintures | Peinture à la pomme de terre | Commentaires page 2

peinture à la pomme de terreC’est une recette paysanne dont on retrouve des traces au XVIIème siècle en Europe du Nord. Elle est à recommander pour peindre les murs d’une pièce, directement sur les enduits ou sur une couche d’acrylique claire légèrement poncée. Elle est naturelle, économique et très résistante. Son rendu est mat. Bien sûr, on peut la teinter à volonté.



La peinture aux pommes de terre mettra en valeur les pigments naturels, les terre de Sienne, les ocres. Elle se patinera joliment avec le temps. On peut la marier avec une frise décorative à la feuille d’or légèrement poncée pour un effet superbe. On peint en deux couches minimum. Sur l’exemple, la peinture a été posée en trois couches pour un effet très opaque, sur un simple plâtre taloché grossièrement.

Recette peinture à la pomme de terre

peinture pomme de terre purée1. Réduire 150 g de pommes de terre cuites en purée (ou 25 g de fécule de pommes de terre déshydratée), les mélanger à 3 à 4 dl d’eau bouillante. Passer au moulin avec la grille la plus fine
pour éviter les grumeaux. Le résultat doit être visqueux, de la consistance d’une béchamelle un peu épaisse. Bien mélanger. Cette colle végétale, à base d’amidon de pommes de terre, va servir de base à la peinture.

peinture pomme de terre ocrepeinture pommes de terre colorant2. D’autre part, délayer 150 g de Blanc de Meudon* dans 1,5 dl d’eau froide. Puis délayer 50 g de pigments dans 0,5 dl d’eau froide. Mélanger le Blanc de Meudon dilué avec les pigments.

3. Ajouter enfin la colle de pommes de terre, puis la valeur d’une cuillère à soupe d’huile de lin (facultatif).
La peinture est terminée. Les doses données dans la recette permettent de fabriquer environ 1/2 litre de peinture. Adapter les doses en fonction des besoins.

Pour indication, 1/2 litre de peinture couvre 5 m2. La couleur s’éclaircit en séchant. Faire un essai sur un petit objet ou un petit mur avant de se lancer dans la réfection d’une pièce complète.

Finitions de la peinture à la pomme de terre

Pour une pièce sèche, on peut laisser la peinture sans finition. Une finition à la cire liquide protégera la peinture tout en ajoutant une touche de sophistication.
Dans une pièce humide type salle de bains ou cuisine, on peut passer une couche de vernis bio en finition. La peinture sera ainsi lessivable.
peinture pomme de terre potpomme de terre pinceaupomme de terre peinture


* Blanc de Meudon ou Blanc d’Espagne, c’est de la craie naturelle broyée finement, se trouve en magasins de bricolage, au rayon ciment et poudre en paquet de 1,5 ou 5 kg. S’utilise également pour nettoyer le marbre et l’argenterie. Prix indicatif = 2 euros/kg
Un doute, une question ?
Lire la FAQ des recettes de peintures ou bien poster un commentaire ci-dessous.


Pour aller plus loin

Quelques (trés) bons livres sur le sujet (clic sur la couverture)


Shopping Partenaire

logo Ocres de France

Bénéficiez de 5% de réduction pour toute première commande sur les pigments et les charges sur le site www.ocresdefrance.fr avec le code ESPRITCABANE2018.
La société des OCRES DE FRANCE, producteur et spécialiste des pigments depuis 1901, propose une large gamme de pigments naturels, ocres et terres colorantes et d'oxydes et de pigments synthétiques.
Les pigments naturels résistent bien au UV, sont compatibles avec la chaux et sont stables dans le temps. La gamme de ces couleurs naturelles va des jaunes aux rouges en passant par les ombres, les gris, les terres vertes.
acheter pigments naturels Les oxydes et pigments synthétiques permettent d'élargir la gamme de couleurs. Les oxydes peuvent se mélanger aux ocres et aux terres colorantes pour les renforcer. La plupart sont compatibles avec la chaux.
acheter pigments oxydes


87 pensées sur “Peinture à la pomme de terre

  • 31 octobre 2013 à
    Permalink

    Bonjour la peinture à la pomme de terre peut-elle être utilisée sur du papier peint?

    Répondre
    • 1 novembre 2013 à
      Permalink

      Bonjour Sylvie,
      Je n’ai pas testé mais vous pouvez essayer ! Faites un test dans un endroit discret.
      Bonne peinture,

      Répondre
  • 3 octobre 2013 à
    Permalink

    Bonjour,

    je teste actuellement la peinture à la PdT. J’aimerais savoir comment protéger la peinture de l’humidité et lui donner un aspect légèrement satiné. J’ai trouvé une recette avec du savon noir liquide sur le forum mais je n’ai pas bien compris comment l’appliquer. Pourriez-vous m’en dire plus SVP ?
    Et merci à vous de nous rappeler ces recettes simples, naturelles et géniales…

    Répondre
    • 6 octobre 2013 à
      Permalink

      Bonjour et merci Lucie,
      Pour protéger la peinture à la PdT et lait une fois sèche, je vous conseille d’appliquer de la cire murale (sous forme liquide donc). Appliquez-la au pinceau large ou au rouleau du bas vers le haut. Une fois que la cire est bien sèche, vous la lustrez avec un chiffon. La surface va devenir satinée.
      PS : Le savon noir est plutôt indiqué pour protéger les peintures contenant de la chaux.
      Plus d’infos là : Protection des enduits et peintures à la chaux (ecodis.info)

      Répondre
  • 30 septembre 2013 à
    Permalink

    Bonjour,

    j’ai utilisé cette recette de peinture pour repeindre ma chambre en mai.
    Depuis l’odeur du mélange (plus ou moins forte) persiste lorsque la pièce reste fermée plus de 12h.

    Suis-je la seule à avoir ce désavantage? Que puis-je faire pour masquer cette odeur, vernir ou cirer les murs par exemple?

    Répondre
    • 6 octobre 2013 à
      Permalink

      Bonjour Ophélie,
      je n’ai pas eu connaissance de problème d’odeur de ce type sur la peinture à la pomme de terre (?) La peinture a t-elle séchée dans des conditions normales ? La pièce est-elle humide ? Est-elle ventilée ? je crois qu’il faut chercher de ce côté là plutôt… Moi, je vous conseille d’appliquer une cire murale plutôt mais je crois qu’il faut d’abord résoudre le problème de séchage.
      Bonne finition,

      Répondre
  • 23 septembre 2013 à
    Permalink

    bonjour,
    J ai essayé cette recette , comme indiqué dans le livre avec des pommes de terre cuites, mais l’essai sur placo plâtre est farineux, la couleur se décolle en passant sa main, quel est le problème selon vous ?
    merci

    Répondre
    • 24 septembre 2013 à
      Permalink

      Bonjour,

      Voir cette autre recette peinture pommes de terre et lait qui fonctionne très bien, quelles que soient les surfaces, pigments, variétés de pommes de terres… Voir la vidéo.

      Vous animez le « premier et le seul atelier en Wallonie à proposer des cours de fabrication de peinture » (quellebellejournee.be). Bravo ! Et bonne continuation.

      Répondre
  • 1 septembre 2013 à
    Permalink

    Bonjour et merci pour les recettes ! J’en suis à ma 2e couche avec la peinture à la fécule de pomme de terre, je la délaye un peu plus parce que c’est plutôt épais, avec ces proportions, mais la texture est superbe. Le vernis par-dessus ne rend-il pas la peinture « brillante » ? Je voudrais conserver l’aspect mat tout en rendant la peinture lessivable…
    Merci encore !!

    Répondre
    • 3 septembre 2013 à
      Permalink

      Bonjour Céline et merci du retour,
      Pour que cela ne soit pas brillant, il faut choisir un vernis mat. Les vernis existent généralement en mat, satiné ou brillant.

      Répondre
  • 8 juillet 2013 à
    Permalink

    Bonjour,

    J’ai testé la peinture à la pomme de terre mais j’ai mis trop d’eau et je n’arrive pas à l’épaissir. J’ai pourtant ajouté beaucoup de fécule de PDT mais ce n’est pas encore ça.
    Avez-vous une astuce pour l’épaissir?
    Je vous remercie par avance de votre aide.

    Répondre
    • 22 juillet 2013 à
      Permalink

      Bonjour Amélie,
      Prélevez une partie de la peinture et faites la réchauffer, ajouter de la fécule de PdT, cuire à nouveau et laisser épaissir. Incorporer la partie épaissie à la partie fluide jusqu’à ce que le mémange vous convienne,
      Bonne peinture,

      Répondre
  • 26 avril 2013 à
    Permalink

    J’adore votre site, j’ai envie de tester toutes ces belles astuces. Vos visuels mettent bien en valeur les réalisations, ça donne envie ! … Y a plus qu’à retrousser les manches !!!

    Répondre
  • 13 juillet 2012 à
    Permalink

    à yoplatchai : « je n’ai pas (bien) poncé mon support (peinture acrylique lessivable) et la peinture pdt n’adhère pas partout » Vous auriez le même problème avec n’importe quelle peinture. Il faut bien préparer votre support, le poncer, le dépoussiérer et ensuite passez 2 couches de peinture.
    à saskia : de l’Ocre rouge, tout simplement.
    à Huguette, merci pour les références du livre
    Bonne peinture à tous,

    Répondre
  • 9 mai 2012 à
    Permalink

    j’ai enfin testé cette peinture….mais étant trop pressée je n’ai pas (bien) poncé mon support (peinture acrylique lessivable) et la peinture pdt n’adhère pas partout…..est ce que je peux poncer directement sur la nouvelle peinture ??? merci pour toutes ces recettes ! un régal ! 🙂

    Répondre
  • 2 mai 2012 à
    Permalink

    bonjour, je suis émerveillée par cette belle couleur donnée dans l’exemple de la peinture à la pdt. Mais j’aimerais connaître le pigment utilisé, la couleur est superbe!!!
    Merci d’avance.

    Répondre
  • 1 mai 2012 à
    Permalink

    je » débarque » suite à une lecture que je viens tout juste d’achever :  » et puis Paulette  » de Barbara Constantine . le roman se dévore et m’a fait découvrir un autre aspect de la PDT … place aux travaux pratiques donc . Je vous le recommande chaudement ( edt Calman-Lévy. janv 2012 )

    Répondre
  • 22 avril 2010 à
    Permalink

    Bonjour à tous,
    J’ai l’intention de tester cette peinture. Quelqu’un a t-il un retour d’expérience à nous donner sur la tenue dans le temps et sur quel type de support cette peinture a-t-elle été passée ? Merci.

    Répondre
  • 31 décembre 2009 à
    Permalink

    Bonjour et merci pour tous ces conseils.

    j’ai essayé la peinture à la pomme de terre hier. J’ai utilisé de la fécule comme indiqué dans la recette. Je me suis retrouvée avec un magma gélatineux très difficile à étaler et plein de grumeaux. Ne désespérant pas j’ai refait 1/2 proportion sans la fécule que j’ai incorporé au reste de ma première préparation et j’ai obtenu quelque chose de plus liquide beaucoup plus agréable à étaler. Résultat ce matin : la première partie est toute écaillée (je n’ai plus qu’à brosser et tout refaire) et la deuxième partie est plutôt réussie. Je pense qu’avec la fécule il faut mettre plus d’eau que dans la recette.Je suis quand même assez contente du résultat : la peinture est bien couvrante (je l’ai utilisée sur du parpaing brut) et la couleur est intense. Le coté mat est vraiment très beau.

    Merci encore, je court vite essayer d’autres techniques

    Répondre
  • 17 septembre 2009 à
    Permalink

    Bonsoir,
    Je viens de découvrir ce site qui me semble être une belle mine d’idées et d’astuces non seulement écologiquess mais aussi économiques, ce qui n’est pas pour me déplaire 😉
    Je prends le temps de laisser un com’ pour vous remercier tout d’abord mais également pour poser quelques questions sur les peintures. J’ai été fort intriguée et amusée de découvrir que l’on pouvait faire de la peinture à la pomme de terre, je n’avais jamais entendu parler de telles « pratiques ».
    Peut-on utiliser cette peinture à la PDT sur des meubles en bois ?
    Est-ce que cette peinture peut tenir sur des murs salpêtrés… les miens en sont couverts et rien ne tient dessus, pas même le lait de chaux qui s’effrite !
    Du fait de son côté « alimentaire » n’avez-vous pas rencontré de pb de moisissures, odeurs ou autres ?
    Merci de vos réponses et à bientôt, Cordialement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


PLUS de Recettes de peintures




PLUS de Décoration