Accueil » Magazine » Tendances écolos » Zéro Déchet : la conférence de Béa Johnson

Zéro Déchet : la conférence de Béa Johnson

Le 31 mars 2015, Béa Johnson a donné une conférence à Briec dans le Finistère sur son expérience Zéro Déchet. Cette américaine d’origine Française vit dans une banlieue chic de San Francisco avec son mari et ses 2 enfants. Elle réalise jusqu’à 40% d’économies en réduisant ses déchets à 1 litre par an ! Rien qui ne soit recyclable ou compostable ne rentre dans sa maison.

Tout commence en 2006, à l’occasion d’un déménagement. La famille passe d’une maison de 240 m2 à un petit appartement, le temps de trouver une maison plus modeste mais mieux située. Ils n’emportent que le strict nécessaire et mettent tout le reste au garde meubles. C’est une révélation.

Vivre avec moins, c’est vivre mieux

Délesté du superflu, tout devient plus simple : le rangement, le ménage, les lessives, l’entretien… Béa Johnson retrouve du temps pour elle et sa famille.
Sur cette lancée, les Johnson trouvent une maison de 140 m2 située dans un quartier avec un centre-ville à l’européenne, où l’on peut se passer de voiture. La famille se sensibilise à la protection de l’environnement et à l’écologie au quotidien en regardant des documentaires et en lisant. La jeune femme prend conscience de l’importance du désemcombrement et de la simplification dans sa démarche vers une vie plus saine. Selon elle, nos habitations seraient encombrées à 80 % d’objets, de choses et de vêtements inutiles.

Désencombrer la maison selon Béa Johnson

LE DRESSING
Il ne doit contenir que des vêtements en bon état, à la bonne taille, dans lesquels on se sent à l’aise. Essayez de déterminer un nombre de vêtements et de vous y tenir. Par exemple, j’ai composé ce dressing qui ne compte que 22 pièces par saison (la lingerie compte pour 1 pièce).

* printemps/été
– 7 hauts (2 débardeurs, 2 tee-shirts, 1 chemisier, 1 blouse, 1 gilet court)
– 7 bas (3 pantalons, 1 short, 2 robes et 1 jupe)
– lingerie
– 1 vêtement de pluie léger, 1 manteau léger, 1 veste légère
– 4 paires de chaussures : baskets toiles, ballerines, sandales, tongs

* autonme/hiver
– 7 hauts (2 pulls, 2 chemisiers, 2 blouses ou tuniques, 1 gilet long)
– 7 bas (4 pantalons, 2 robes et 1 jupe)
– lingerie
– 1 vêtement de pluie chaud, 1 manteau chaud, 1 veste chaude
– 4 paires de chaussures : bottes, baskets cuir, escarpins, derby

Quand une pièce sort (tâche, trou, accroc, envie de changer…), une autre peut entrer. Bien sûr, on privilégie la qualité, les matières naturelles mais également l’occasion, le vintage. Béa Johnson souligne que cette façon de faire valorise les vêtements et facilite les choix de tenue. Autre avantage : l’ensemble peut tenir dans une valise à roulette, très pratique lorsque l’on voyage.

Que faire de ses vêtements superflus ? Vendre, donner ou bien recycler via les bornes de collecte.

LA CUISINE
Dans la cuisine, il ne faut conserver que ce qui sert vraiment au quotidien. Les objets qui ne sont utiles qu’une seule fois par an (raclette, sorbetière, gaufrier, fontaine à chocolat…) n’y ont pas leur place ! Exit les gadgets encombrants, coûteux, générateurs de déchets, d’entretien et de maintenance casse-tête.

A titre d’exemple, Béa Johnson explique que dans sa cuisine il y a :
– 2 poêles,
– 2 casseroles,
– 1 cocotte,
– 1 cuillère et 1 spatule en bois,
– 1 paire de ciseau en métal,
– 1 égouttoir en métal,
– 1 grille-pain,
– 1 bouilloire,
– 6 bols, 6 mugs et 6 tasses,
– 12 jeux de couverts en métal,
– 1 service de table en terre cuite provenant d’une poterie locale ( 12 grandes et petites assiettes)
Ce chiffre a été déterminé par la capacité maximale de réception pour un service à table (10 personnes) ; les assiettes et les couverts supplémentaires étant utilisés pour le service.
– 2 plats de service,
– 30 gobelets en verre, qui peuvent servir de verrines lors de réception type brunch ou apéritifs dinatoires
– 30 serviettes en tissu,
– 30 verres à pied,
– 1 carafe en verre,
– 1 gourde en inox pour chaque membre de la famille,
– 1 set en inox pour 4 personnes pour les pique-niques,
– et enfin des bocaux pour le stockage alimentaire.



LE RESTE DE LA MAISON
La salle de bains, les chambres, le salon, la salle a manger, toutes les pièces ont subi une cure de désencombrement. Il n’y a plus de tables de chevet chez les Johnson, par exemple ! Béa conseille de :
– simplifier au maximum les choses,
– de supprimer les meubles inutiles,
– de réduire la quantité de linge de lit,
– de stopper les abonnements de revues qui s’entassent inutilement


Plus d’infos :

Zéro Déchet
Béa Johnson a réalisé 40 % d’économies depuis qu’elle a réduit ses déchets. Zéro déchets Béa Johnson, Les Arènes, 17,00 Eur, 400 pages, septembre 2013

www.zerowastehome.com
© images :
1 : parismatch.com,
2 : Bea Johnson,
3 : paris-to-go.com,
4 et 5 : remodelista.com

Sauf mentions contraires, textes et photos © www.espritcabane.com
juillet 2015 [Tendances écolos]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *